Confinement : des chasseurs réquisitionnés pour surveiller la Seine-et-Marne ?

La préfecture de Seine-et-Marne avait pris un arrêté qui mentionnait les chasseurs. Mais depuis, les autorités ont fait marche arrière.

franceinfo

"En Seine-et-Marne, les chasseurs sont devenus des policiers", s'indignait sur Twitter le Parti animaliste. "Ce qui est vrai, c'est que la préfecture de Seine-et-Marne a publié un arrêté, le 3 avril dernier, qui dit que les chasseurs et les garde-chasses sont réquisitionnés pour prévenir les forces de l'ordre de toute infraction liée au confinement", détaille Mathilde Gracia, journaliste France Télévisions.

"Une erreur de rédaction"

Sauf que le préfet l'assure : il ne s'agit pas de "simples" chasseurs : "Il s’agissait de garde-chasses et de techniciens assermentés qui, toute l'année, sont présents pour faire respecter les réglementations de la chasse", se justifie Thierry Coudert, préfet de Seine-et-Marne. Ce sont des personnes qui ont ce qu'on appelle des prérogatives de puissance publique. Mais alors pourquoi l'arrêté mentionnait-il les chasseurs ? Ce serait en fait une "erreur de rédaction" selon le préfet. La préfecture a finalement fait marche arrière et le dispositif a été retiré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une forêt en Seine-et-Marne, le 11 février 2019. 
Une forêt en Seine-et-Marne, le 11 février 2019.  (LAURENT LE CRABE / HANS LUCAS / AFP)