"C’est inédit, on se pose plein de questions" : derniers préparatifs dans les écoles avant le retour des élèves dans les classes

Après deux mois d'absence en raison du confinement, les enseignants étaient de retour dans les établissements scolaire lundi pour une journée de pré-rentrée pour préparer le retour des élèves. Reportage dans une école à Crécy-sur-Serre, dans l’Aisne.

Une enseignante mesure la distance entre les tables à l\'école élémentaire Jean-Jaurès de Cenon près de Bordeaux, le 11 mai 2020 (photo d\'illustration)
Une enseignante mesure la distance entre les tables à l'école élémentaire Jean-Jaurès de Cenon près de Bordeaux, le 11 mai 2020 (photo d'illustration) (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Les enseignants étaient de retour physiquement, lundi 11 mai, dans 86% des écoles françaises pour une journée de pré-rentrée en ce premier jour de déconfinement. Pour Sophie Lambert, la directrice de l’école de Crécy-sur-Serre, dans l’Aisne, il s'agit d'organiser pas moins de trois réunions de préparation. Il faut former tout le monde aux 60 pages du protocole sanitaire. "Vous allez voir que dans l’école, il va y avoir différentes entrées", explique la directrice qui décrit aussi "les règles de circulation dans l’école".

>> Déconfinement : suivez en direct cette première journée de reprise en pleine épidémie de coronavirus

Voilà pour la théorie mais très vite, il faut passer à la pratique dans chaque classe. Dans cette école, il n’y aura pas plus de neuf élèves par salle, ainsi que des sens de circulation matérialisés par des flèches et des traits au sol. Une nouvelle organisation à bien intégrer et ce n’est pas évident. "Dans une classe, il y a un passage devant le tableau où il n’y a pas un mètre, décrit une enseignante. Donc il faut réfléchir à quelle colonne va rentrer et sortir en premier. Il faut que l’enfant retienne quel camarade il a devant et derrière lui. Il faudra toujours se déplacer dans le même ordre."

Le défi de la cour de récréation

Pendant ce temps dans la cour, Julie, maîtresse de CP, trace des couloirs sur le bitume, "comme à la natation, chaque enfant aura un couloir de jeu pour pouvoir courir sans être les uns sur les autres". Une récréation qui "va être difficile", poursuit l’enseignante, car "il va falloir bien les surveiller pour qu’ils respectent les règles de distanciation sociale".

On va être toujours aux aguets.Julie, enseignante en CPà franceinfo

C’est une école à réinventer complètement en quelques heures. Un saut dans l’inconnu pour sa collègue Angélique : "J’ai beaucoup d’appréhension et je suis particulièrement stressée. C’est inédit, on se pose plein de questions, ça va être une organisation complètement différente. Et puis, c’est le flou. On ne sait pas ce qui nous attend. Autant préparer une rentrée scolaire normale on sait faire mais là, c’est l’inconnu."

Dans cette école, le retour des élèves se fera très progressivement. Pas plus d’une trentaine seront là mardi, des CP et des CM2, sur les 300 accueillis habituellement.