Cet article date de plus d'un an.

Allocation adulte handicapé : la déconjugalisation entrera en vigueur le "1er octobre 2023, ça ne pouvait pas être plus tôt", annonce Olivier Véran

Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, est l'invité du 8h30 franceinfo le jeudi 21 juillet.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, est l'invité du 8h30 franceinfo le jeudi 21 juillet. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La déconjugalisation de l'Allocation adulte handicapé a été votée à l'Assemblée nationale dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 juillet. Elle entrera en vigueur le "1er octobre 2023, ça ne pouvait pas être plus tôt", annonce Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement jeudi sur franceinfo.

"Il y a tout le processus. Comme je vous l'ai dit, on veut éviter qu'il y ait des perdants", ajoute Olivier Véran alors que cette mise en oeuvre en octobre 2023 est critiquée par l'opposition. "Je pense qu'il faut faire plus vite que ça, dès le début de l'année 2023, ce serait nécessaire", a notamment déclaré le coordinateur de La France insoumise, Adrien Quatennens, jeudi dans Les 4 Vérités sur France 2.

L'Assemblée nationale a voté à l'unanimité (moins une voix) la déconjugalisation de l'allocation adulte handicapé (AAH), après plusieurs refus de l'exécutif lors de la précédente législature. “Le président pendant la campagne s’était engagé lui-même à faire évoluer le droit en la matière”, rappelle Olivier Véran. Cette déconjugalisation signifie que les revenus du conjoint ne seront plus pris en compte pour le calcul de cette prestation à compter, donc, d'octobre 2023 au plus tard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.