Washington direct, France info

Présidentielle américaine : le camp de Donald Trump attaque de nouveau Joe Biden sur son âge

Depuis deux jours, il y a eu deux nouvelles attaques sur l’âge du candidat démocrate.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le président américain Donald Trump (à gauche) et le candidat démocrate à la présidence et ancien vice-président américain Joe Biden lors du débat présidentiel à Nashville, dans le Tennessee, le 22 octobre 2020 (photo d\'illustration).
Le président américain Donald Trump (à gauche) et le candidat démocrate à la présidence et ancien vice-président américain Joe Biden lors du débat présidentiel à Nashville, dans le Tennessee, le 22 octobre 2020 (photo d'illustration). (MORRY GASH / AFP)

La campagne de Donald Trump a décidé d’attaquer Joe Biden sur quelque chose de très personnel : son âge. Le candidat démocrate a 77 ans, et en aura 78 le 20 novembre prochain. S'il est élu, il sera le président le plus âgé à entrer à la Maison Blanche. Depuis plusieurs semaines, le camp conservateur met cela en avant, accusant même parfois Joe Biden d’être quasi sénile. Il y a aussi les surnoms que donne Donald Trump à son adversaire comme "Sleepy Joe" (Joe l’endormi).

Deux nouvelles attaques du camp Trump

Ces deux derniers jours, il y a eu deux nouvelles attaques sur l’âge du candidat démocrate. La première attaque est une très courte vidéo relayée depuis dimanche soir par le camp conservateur notamment sur les réseaux sociaux. Elle se déroule lors d’un événement de campagne virtuel. Joe Biden semble s’emmêler les pinceaux et confondre Donald Trump avec George Bush, père ou fils, on ne sait pas très bien. En tout cas, la vidéo est immédiatement relayée par le camp républicain, et retweeté par Donald Trump pour mettre en avant le fait que Joe Biden ne sait pas très bien ce qu’il dit. 

Le deuxième exemple est une publicité télévisée lancée lundi par la campagne Trump 2020 et qui compare Joe Biden à… un zombie : "Comment repérer un zombie, c’est quelqu’un avec une drôle d’apparence, un comportement et des propos incohérents. Ensemble empêchons le soulèvement des zombies."

Ces deux attaques visent assez bas, mais elles trouvent un écho chez les supporters de Trump. Dans ces meetings, beaucoup de militants républicains attaquent Joe Biden sur son âge, et assurent qu’il ne dispose plus de toute sa tête pour diriger le pays.

Donald Trump met en avant sa forme physique

Sauf que Donald Trump n’est pas beaucoup plus jeune. Le président a 74 ans mais il veut faire de sa vigueur un atout. Une énergie encore plus mise en avant depuis qu’il a été contrôlé positif au Covid-19 et qu’il est rétabli. On l’a vu ces derniers jours danser à la fin de ses meetings sur la chanson YMCA des Village people pour montrer sa forme physique. Il y a deux semaines, quand le président est sorti de l’hôpital militaire Walter Reed, le New York Times (article en anglais) affirme qu’il voulait porter sous sa chemise un tee-shirt Superman, puis arracher sa chemise devant les supporters. Mais les conseillers de Donald Trump l'en ont dissuadé.

Ce n'est pas la première fois que la question de l'âge d’un candidat à la Maison Blanche est au cœur du débat politique. En 1984, Ronald Reagan est en course pour sa réélection. Il a 73 ans, et les démocrates le jugent trop vieux pour gouverner et ne cessent de l’attaquer sur ce point. Lors du deuxième débat qui l’oppose à Walter Mondale, Ronald Reagan lance cette réplique géniale : "Je ne ferai pas de l’âge un thème de cette campagne. Et je n'exploiterai jamais à des fins politiques la jeunesse et l’inexpérience de mon adversaire." Quelques semaines plus tard, Ronald Reagan était réélu pour un seconde mandat.

Le président américain Donald Trump (à gauche) et le candidat démocrate à la présidence et ancien vice-président américain Joe Biden lors du débat présidentiel à Nashville, dans le Tennessee, le 22 octobre 2020 (photo d\'illustration).
Le président américain Donald Trump (à gauche) et le candidat démocrate à la présidence et ancien vice-président américain Joe Biden lors du débat présidentiel à Nashville, dans le Tennessee, le 22 octobre 2020 (photo d'illustration). (MORRY GASH / AFP)