Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. Cagnotte pour Christophe Dettinger : les dons affluent, les polémiques aussi

Tous les jours de la semaine, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la cagnotte ouverte pour venir en aide au boxeur des "gilets jaunes",  Christophe Dettinger et à sa famille.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un homme habillé en noir, de dos, va en découdre avec les forces de l\'ordre sur une passerelle enjambant la Seine, à Paris, le 7 janvier 2019. 
Un homme habillé en noir, de dos, va en découdre avec les forces de l'ordre sur une passerelle enjambant la Seine, à Paris, le 7 janvier 2019.  (AFP)

Ouvrir une cagnotte pour défendre un homme présumé coupable de violences contre les forces de l'ordre, est-ce moral ? De nombreux internautes ainsi qu'un membre du gouvernement se sont émus de la mise en place de cette initiative sur le site Leetchi. Malgré la polémique, le compteur monte et s'apprête à battre des records.

116 694,43 euros : tel est à 8 heures, mardi 8 janvier,  le montant de la cagnotte lancée pour venir en soutien à Christophe Dettinger, le boxeur "gilets jaunes"Hier, Dettinger se rend à la police. Il est mis en garde à vue et immédiatement est lancé sur le site de cagnottes en ligne un compte pour aider l’ancien champion de France des lourds-légers, avec un texte évoquant un pays d’oubliés : "Par cette cagnotte, nous souhaitons soutenir sa famille et lui montrer la solidarité du peuple des 'gilets jaunes', du vrai peuple français." Oui, ça change un peu de la cagnotte pour le mariage de Seb et Caro que l’on trouve généralement sur ce site, je vous l’accorde. Phrase importante enfin : "Cette cagnotte officielle est la seule et unique validée par sa famille." nous précise-t-on. En effet, les dons sont montés très rapidement et nombreux sont ceux qui se sont demandés qui était derrière cette démarche. 

Plus de 110 000 euros en moins de 24 heures

Selon Le Parisien, il s’agit d’un ancien collègue de Dettinger aidé par un ancien voisin, le tout est cautionné par la compagne du boxeur qui a rassuré les donateurs sur Facebook. Chose intéressante, c’est la fulgurance de cette cagnotte. Réunir plus de 110 000 euros en moins de 24 heures c’est très rare, même si ils ne sont que 6 836 à avoir contribué et cette tirelire numérique est ouverte encore pendant 42 jours. À quoi va servir cet argent ? La question est là. Vu qu’il y a une plainte de la part des gendarmes contre Dettinger, cela pourrait lui servir à payer les frais d’avocat mais pas les amendes s'il écope d’une peine, ça c’est interdit. On ne peut pas organiser des cagnottes pour payer ses astreintes, c’est illégal et défini  par l’article 40 de la loi de 1881. Dieudonné avait été condamné en 2013 pour cette raison.

La mise en place de cette cagnotte fait polémique depuis que le secrétaire d’État au numérique s’est insurgé hier en ces termes sur Twitter :

Toute la journée et cette nuit, Leetchi a du répondre à de nombreuses questions concernant  la moralité de la mise en place d’une cagnotte pour aider une personne ayant frappé des membres de forces de l’ordre. La plateforme réplique que tout est légal puisqu’il n’y a pas eu de condamnation. D’autres ont lancé une pétition anti- cagnotte, on attend maintenant la cagnotte contre la pétition anti-cagnotte. Parmi les 1946 commentaires sur Leetchi, que des fans du boxeur et notamment ce message signé par Boris Le Hachoir : "On lâchera rien mec." Encore 42 jours.  

Un homme habillé en noir, de dos, va en découdre avec les forces de l\'ordre sur une passerelle enjambant la Seine, à Paris, le 7 janvier 2019. 
Un homme habillé en noir, de dos, va en découdre avec les forces de l'ordre sur une passerelle enjambant la Seine, à Paris, le 7 janvier 2019.  (AFP)