On ne pouvait pas le rater, France info

Allocution d'Emmanuel Macron : on remet ça ?

Emmanuel Macron va à nouveau s'exprimer mardi à la télévision et à la radio pour évoquer l'allégement des contraintes du confinement en place. Ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'allocution d\'Emmanuel Macron du 13 avril 2020. Photo d\'illustration.
L'allocution d'Emmanuel Macron du 13 avril 2020. Photo d'illustration. (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)

C'est à 20 heures ce soir et c'est désormais une habitude : Nous, le canapé, et Emmanuel Macron. Alors ce que j'espère très fort, ce que j'aimerais c'est que ça se passe comme ça : "Dès demain nous allons pouvoir faire la fête, tout le territoire passera dans ce qu'il est désormais convenu d'appeler : la fiesta !"

Voila. Ça, c'est ce que moi je préconiserais pour ce dernier mois de l'année 2020 mais bon encore une fois... je n'ai pas été consultée. Donc je vais profiter de ces quelques minutes, si vous me le permettez, pour lui faire passer deux ou trois idées pas du tout subliminales au président, j'y vais avec des gros sabots.

Mes préconisations

Alors la priorité, c'est quand même ça :

- Les boules de Noël. Qui n'ont jamais été aussi seules de leur vie, d'habitude tu te fais un plan déco, l'année dernière c'était rouge et blanc. Cette année, tu voulais du bleu et blanc mais tu ne peux pas donc ouverture des commerces, et une journée spéciale boules de Noël, pourquoi pas...

- Ensuite, les annonces d'allocutions trois semaines avant, pour bien nous faire cogiter, espérer ou déprimer, on arrête aussi ça. On peut aussi arrêter de nous rabâcher qu'on est déprimé. Ça c'est bon, on a compris !

- Les bandes son dans les stades pour faire genre qu'il y a des supporters, ça aussi, on enlève, personne n'est dupe et c'est gênant.

Les masques, on garde, surtout dans les transports en commun, c'est vital, ça évite bien des problèmes.

- Je propose aussi qu'on nous laisse un peu faire "la bamboche" le week-end, ou partir quelque part, parce que le lundi quand on te demande ça : "Tu as passé un bon week-end ?" Évidemment qu'en ce moment je ne vais pas te répondre : "Ouais ouais, tranquille c'était génial."

Donc voilà. Ce n'est pas grand chose, mais pouvoir répondre quelque chose à son collègue quand il pose cette question, c'est quand même vital pour nos discussions. Je compte sur vous Monsieur Macron.

L\'allocution d\'Emmanuel Macron du 13 avril 2020. Photo d\'illustration.
L'allocution d'Emmanuel Macron du 13 avril 2020. Photo d'illustration. (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)