Les informés de franceinfo, France info

Attentats en France : "Des mesures qui paraissaient inenvisageables ont finalement été adoptées", analyse la journaliste Judith Waintraub

Les Informés de franceinfo sont revenus mardi sur les attentats de l'Aude et sur la surenchère politique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La journaliste du Figaro magazine, Judith Waintraub sur le plateau de franceinfo, le 27 mars 2018.
La journaliste du Figaro magazine, Judith Waintraub sur le plateau de franceinfo, le 27 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

L'équipe des Informés de franceinfo mardi 27 mars était composée de : Sacha Ghozlan, président de l’Union des Étudiants Juifs de France (UEJF) ; Éric Delannoy, économiste, président fondateur du cabinet Tenzing Conseil, soutien d’Emmanuel Macron ; Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial ; Sibylle Vincendon, rédactrice en chef adjointe à Libération et Judith Waintraub, journaliste politique du Figaro magazine.

L'extrait. L'Assemblée nationale a observé une minute de silence pour rendre hommage aux victimes des attentats de l'Aude et notamment à Arnaud Beltrame, le gendarme qui s'est substitué à une otage dans le supermarché de Trèbes. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a ensuite mis en garde contre la surenchère politique et contre ceux qui affirment "que cet attentat aurait pu être évité, que ceux qui croient promettre aux Français un risque zéro. Ceux-là prennent une bien lourde responsabilité." La journaliste politique au Figaro magazine, Judith Waintraub est allée dans le même sens en déclarant que "aucune loi et rien n’empêchera que des actes terroristes soient commis. On ne peut pas atteindre le risque zéro."  Toutefois, selon elle, les lois françaises ont été modifiées après chaque attentat. "Chaque fois ou presque, on a durci la législation. Des mesures qui paraissaient inenvisageables ont finalement été adoptées. La situation évolue et on se rend compte qu’on ne peut pas se satisfaire d’une situation où sur la trentaine de jihadistes qui ont commis des attentats depuis 2012, près de la moitié était fichée S."

La journaliste du Figaro magazine, Judith Waintraub sur le plateau de franceinfo, le 27 mars 2018.
La journaliste du Figaro magazine, Judith Waintraub sur le plateau de franceinfo, le 27 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)