SNCF : y a-t-il vraiment des grèves tous les ans à Noël ?

écouter (70min)

Alors que 200 000 voyageurs ne vont pas pouvoir prendre le train ce week-end du 24 décembre à cause d'une grève des contrôleurs SNCF, un responsable de la Fnaut notamment a laissé entendre qu'il y avait des grèves tous les ans pour le réveillon. C'est faux.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Photo d'illustration. Gare de Nice (Alpes-Maritimes) le 21 décembre 2022 (FRANTZ BOUTON / MAXPPP)

"Les usagers qui ont un peu l'habitude de voyager savent qu'à Noël il y aura des grèves à la SNCF, c'est le marronnier de Noël", a déclaré Christian Boucaret, le président de la Fédération nationale des associations des usagers des transports (Fnaut) en Nouvelle-Aquitaine, interrogé mardi 20 décembre, sur franceinfo. Une idée partagée par de nombreux internautes également sur les réseaux sociaux.

Si 200 000 voyageurs seront bien touchés par une grève en ce Noël 2022, il est faux de dire que cela se produit tous les ans à la même date. La dernière fois qu'il y a vraiment eu grève à Noël c'était il y a trois ans, en 2019, avec 27 jours de grève en tout au mois de décembre. Effectivement cette année là les cheminots avaient refusé l'idée d'une trêve pour le réveillon, mais à l'époque ils protestaient contre la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron, motif qui ne concernait pas seulement le secteur du ferroviaire. Mais il faut ensuite remonter à 1986, soit plus de 35 ans en arrière, pour retrouver une grève massive de la SNCF pendant Noël. L'expert en transports, Gilles Dansart, confirme que les grèves à la SNCF sont finalement rares le 24 décembre. "Souvent, la négociation se terminait avant les fêtes", explique-t-il. 

Des grèves tous les ans depuis 70 ans, mais Noël rarement touché

Car s'il s'agit plutôt d'une impression, celle-ci ne sort pas totalement de nulle part. Si l'on regarde dans le passé, il y a effectivement souvent eu des menaces de grève pour Noël. Sauf qu'assez souvent le réveillon a finalement été sauvé de justesse, soit parce que les syndicats ont levé leur préavis, soit parce que le gouvernement ou la direction ont fait marche arrière.

L'année dernière par exemple, pour Noël 2021, il y a bien eu une grève en décembre, mais les syndicats avaient finalement levé leur préavis la veille de Noël. Et si un peu plus de 50  000 voyageurs avaient quand même vu leur voyage annulé, c'est plutôt parce que la SNCF n'avait pas eu le temps de remobiliser tous ses trains à temps. Autre exemple, en 1995. Une grève massive paralyse la France pendant un mois entre novembre et décembre contre les réformes d'Alain Juppé, mais le Premier ministre finit par retirer son projet et le trafic reprend à temps.

Ce qui est vrai en revanche, c'est que de manière plus globale, il y a effectivement beaucoup de grèves dans le rail. Les statistiques SNCF montrent que depuis 1947 il n'y a jamais eu une seule année sans grève.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.