Le décryptage éco , France info

Le décryptage éco. Retour sur le succès industriel d'Airbus qui a 50 ans aujourd'hui

Airbus fête aujourd’hui ses 50 ans. c’est une véritable réussite industrielle que l’on va célébrer. Pour son anniversaire, six modèles d'avions voleront à Toulouse escortés par la Patrouille de France. Le décryptage éco de Fanny Guinochet, ("L'Opinion").

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Airbus est né en 1969. La maquette d\'un Airbus A300 au Salon du Bourget, en mai 1969.
Airbus est né en 1969. La maquette d'un Airbus A300 au Salon du Bourget, en mai 1969. (AFP)

Airbus fête mercredi 29 mai ses 50 ans. Un véritable succés de l'industrie aéronautique. Airbus, c’est le géant industriel que l’on cite toujours en modèle, le symbole d’une épopée, d’un succès européen, l’exemple d'une coopération gagnante entre l’Allemagne, la France, mais aussi à l’époque, en 1969, le Royaume-Uni et l’Espagne. Tous sont arrivés à se mettre d’accord pour concurrencer les États-Unis car à ce moment là, les américains dominent le marché des avions de ligne commerciale. Et là, Airbus donne une indépendance industrielle au vieux continent.  On l’a oublié mais le succès n’est pas arrivé tout de suite : ses ventes ne décollent qu’à la fin des années 70. Et ce n’est qu’en 1981, avec le lancement de l’A320, qu’Airbus s’impose vraiment face au géant américain Boeing. l’A320 qui reste d’ailleurs son produit phare  

La moitié des avions produits sont des Airbus 

Le gros porteur A380 est lancé en 2005, c'est un événement mais il se révélera aussi un échec commercial cuisant jusqu’à l’annonce de son arrêt, il y a quelques mois, en février dernier. Mais ça n’empêche, aujourd’hui, Airbus produit la moitié des grands avions commerciaux dans le monde, le carnet de commande est rempli pour 10 ans. c’est 130 000 salariés dans le monde, sans compter les sous-traitants et l’industriel est aussi présent dans les domaines des hélicoptères, de la défense et de l'espace.    

Airbus profite-t-il de la chute de Boeing ? Boeing , le concurrent américain avec lequel il se partage le marché, traverse une très mauvaise passe puisque son 737 Max est cloué au sol suite à des accidents. Mais pour qu’Airbus profite pleinement de cet avantage, faudrait-il qu’il soit capable d’augmenter les cadences. Ce qui n’est pas encore le cas. Un des enjeux pour l’avenir, c’est justement pour Airbus, de pouvoir produire plus rapidement, et notamment d’accélérer le temps de développement des prochains programmes, "peut-être même jusqu'à 30% plus vite" disait même Guillaume Faury, le nouveau patron du géant aéronautique, il y a encore quelques jours. Pour cela, il croit au virage numérique ou encore à l'intelligence artificielle.  

L'enjeu de demain : produire plus vite, mais aussi produire mieux

Airbus doit penser "aviation durable", construire des avions plus propres, qui rejettent moins d’émissions de CO2, et même des appareils totalement électriques, des appareils plus légers aussi, Airbus planche par exemple sur un système permettant aux avions de ligne de voler avec un seul pilote dans le cockpit. En d’autres termes, innover mais dans un environnement concurrentiel où par exemple, les chinois, jusqu’alors absents, progressent vite.  

Un des paris sera aussi le maintien de l’alliance franco-allemande

Il y a eu de nombreux soubresauts, des rivalités entre les français et les allemands mais pour cet anniversaire, on ne retiendra que les éléments positifs de l’histoire : aujourd’hui Airbus est une telle réussite Européenne qu’on rêve de bâtir demain, l’Airbus du train ou l’Airbus des batteries.

Airbus est né en 1969. La maquette d\'un Airbus A300 au Salon du Bourget, en mai 1969.
Airbus est né en 1969. La maquette d'un Airbus A300 au Salon du Bourget, en mai 1969. (AFP)