Consommation : les supermarchés proposent des abonnements pour payer les courses moins cher

écouter (2min)

Carrefour va mettre en place ce dispositif d’ici quelques jours et il ne sera pas le premier. Casino le fait déjà depuis deux ans. Le décryptage de Fanny Guinochet.

Article rédigé par
Fanny Guinochet - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un supermarché Carrefour, à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), le 13 janvier 2021. (LOIC VENANCE / AFP)

À partir du 20 septembre, Carrefour va expérimenter dans une vingtaine de magasins de la région de Rouen une offre d’abonnement à 5,99 euros par mois. Cet abonnement mensuel donne accès à de nombreuses réductions dans les supermarchés du groupe. Et notamment 15% de rabais sur de nombreux produits d'hygiène ou alimentaires. 7 000 produits sont concernés, surtout de la marque Carrefour. Des avantages cumulables avec les autres réductions.

En France, c’est Casino qui a été précurseur dans le domaine, avec un abonnement lancé il y a deux ans. En payant 10 euros par mois, les clients bénéficient d'une réduction de 10% à chaque passage en caisse, mais là sur quasiment tous les produits. Chez Monoprix, c’est aussi 10% de réduction, mais uniquement sur l’alimentaire. Chaque grande surface y va de son offre pour attirer des adhérents, en promettant une baisse de leur facture.

La grande distribution veut innover

L’objectif est de fidéliser le consommateur. Tout faire pour le capter, le retenir, éviter qu’il n’aille chez le concurrent, quel que soit son mode de consommation. Car l’abonnement s’applique pour les courses dans les magasins, mais aussi sur les achats en ligne. En fait, la grande distribution, qui cherche à se réinventer, applique les formules des opérateurs de téléphone, des salles de sport ou des chaines de télévision payantes. Cela assure ainsi aux groupes des entrées d’argent régulières. Avec une différence toutefois : les abonnements dans les grandes surfaces sont facilement résiliables, d’un mois sur l’autre, sans durée minimale d’engagement.

En deux ans, Casino dit avoir déjà jusqu’à 200 000 utilisateurs réguliers. Carrefour mise beaucoup sur ce système : la marque espère très vite étendre son offre à toute la France l’an prochain. Du côté des consommateurs, il n’y a pas vraiment d’études, mais selon les enseignes, les plus intéressés par ces formules sont les familles, habituées à de gros paniers de courses réguliers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le décryptage éco

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.