Cet article date de plus d'un an.

Des phéromones de synthèse pour éloigner des cultures des insectes voraces

Tous les week-ends de l’été, "Le billet sciences" part à la découverte des solutions apportées par le vivant pour nous aider à résoudre nos problèmes scientifiques, médicaux, techniques tout en respectant l'environnement. C'est qu'on appelle le biomimétisme. Voici comment les odeurs d'insectes peuvent nous aider à remplacer certains pesticides 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les fourmis émettent des phéromones pour indiquer, par exemple, où se trouve de la nourriture. (THOMAS BOCHYNEK / NORTHWESTERN UNIVERSITY)

Les insectes ont cette capacité à communiquer sans se voir, uniquement par les odeurs. Ils émettent pour cela des phéromones, des molécules chimiques volatiles et naturelles et ils sont capables de sentir les phéromones des autres insectes grâce aux capteur olfactifs, des petits cils qui équipent  leur antennes. Ces phéromones peuvent transmettre différents messages : par exemple, indiquer le chemin vers de la nourriture, (technique utilisée par les fourmis). Elles peuvent servir à alerter les congénères d'un danger ou servir d'appel à un regroupement pour fonder un colonie.

Il existe des phéromones sexuelles, c'est à dire que l'odeur émise par le femelle en général, sert à attirer le mâle pour qu'ils puissent s'accoupler. Chaque espèce d'insecte a évidemment sa propre signature olfactive. 

Des odeurs d'insectes pour protéger les plantes

Il est possible de reproduire les phéromones de chaque espèce en laboratoire à l'identique, ce qui fait que l'on peut ensuite s'en servir de leurre dans les exploitations agricoles, pour influencer le comportement des insectes ravageurs des cultures.

Et il y a en général deux stratégies : soit ces phéromones servent à attirer les insectes nuisibles dans un piège, soit on diffuse des phéromones sexuelles dans un champ pour désorienter les insectes nuisibles. Les mâles sont attirés par la parcelle mais le message est brouillé et ils ne trouvent pas les femelles, donc pas d'accouplement et pas de descendance. Tout cela sans tuer les insectes, ils sont juste perturbés.

Le leader européen sur ce marché de la production de phéromones de synthèse est une entreprise française qui s'appelle M2i Life Sciences. Elle travaille avec des organismes scientifique comme  l'l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. (INRAE) ou le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) pour identifier les phéromones utile selon chaque espèce d'insecte, puis se charge de les produire. Elle assure que ce système de biocontrôle inspiré de la nature permet une efficacité comparable aux pesticides traditionnels. Cela sans impact sur l'environnement, ni résidu sur les cultures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.