Joe Biden en Irlande : qui est Joe Blewitt, le cousin du Président américain qui l’attend dans la commune de ses ancêtres ?

L’intrus de l’actu donne chaque soir un coup de projecteur sur une personnalité qui aurait pu passer sous les radars de l’actualité.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Joe Blewitt  un cousin  deJoe Biden, pose pour dans la maison ancestrale de Biden à Ballina, au nord-ouest de l'Irlande, le 7 octobre 2020. (PAUL FAITH / AFP)

C’est une visite pleine de symboles pour Joe Biden qui vient commémorer les 25 ans de l’accord paix du vendredi Saint de 1998 en Irlande du Nord. Les républicains à majorité catholique qui voulaient réunifier l’Irlande et les unionistes en majorité protestants qui voulaient rester dans le Royaume-Uni, avaient mis fin à 30 ans de violences (après 3500 morts). Joe Biden est donc attendu à Dublin, Belfast mais aussi vendredi 14 avril dans le village de ses ancêtres au nord-ouest de l’Irlande dans le comté de Mayo. La commune s’appelle Ballina.

>>> La victoire de Joe Biden fêtée jusque dans la ville de ses ancêtres en Irlande 


C’est là que vit ce cousin Joe Blewitt, qui porte toujours le nom de l’ancêtre qui a émigré au XIXe siècle vers les États-Unis. Les grands-parents maternels de Joe Biden ont tous les deux des origines irlandaises – famille Finnegan du côté du grand père, famille Blexitt du côté de la grand-mère dans cette ville de Balina où se rendra le président américain. Joe Blewitt, 43 ans est plombier à Ballina et descend du Blewitt d’origine : Edward Blewitt, arrière – arrière – arrière - grand-père de Joe Biden qui avait quitté la ville au milieu du XIXe siècle fuyant comme beaucoup, la famine qui sévissait en Irlande. Joe Blewitt vit là avec sa femme et la génération d’après, ses trois enfants. Depuis quelques jours, il est le préposé aux interviews avec la presse internationale. Sur CNN, il explique : "Mon père est le troisième cousin de Joe Biden, son arrière-arrière-grand-père a quitté Ballina dans les années 1860 pour s’installer à Scranton." C’est dans cette petite ville de Pennsylvanie où un siècle plus tard, Joe Biden naitra en 1942 et où - pour les fans de séries - se déroule la version américaine de The Office.

Privé de cérémonie d'investiture en raison de la pandémie de Covid-19 


Les deux "Joe" ne se voient pas très souvent. Le cousin irlandais rentre de Washington où il est allé fêter la Saint Patrick à la Maison blanche, le 17 mars. En 2020, Joe Biden l’avait invité à son investiture mais il n’avait pas pu y aller à cause du Covid-19. Ils s’étaient vus en 2016 en Irlande déjà : Joe Biden, vice-président, était venu à Ballina, promettant de revenir comme président ! C’était il y a sept ans, les filles de Joe, Emily et Lauren qui ont aujourd’hui 10 et 12 ans s’en souviennent. Elles l’ont raconté au reporter de CNN, Donny Sullivan. 

Donny Sullivan : Qu’est-ce que ça vous fait d’avoir un lien de parenté avec un président ?

Emily et Lauren Blewitt  : C’est très excitant, il est président !

Vous l’avez déjà rencontré ?
Oui, deux fois !

Et qu’est-ce qu’il vous a dit ?

Il a juste mangé nos frites ! Et même quand les plats plus chics sont arrivés, il a préféré manger nos frites et nos nuggets de poulets.

Il vous a volé vos nuggets ?
Ouaiiiis ! (éclats de rire)

Et il faut imaginer l'interview de la famille devant un immense portrait de Joe Biden peint sur un mur de la ville pendant la présidentielle américaine de 2020 - hommage de cette ville de 10.000 habitants à l’enfant du pays. La maison de l’ancêtre Edward Blewitt existe encore en partie, habitée par un ancien sénateur irlandais de 86 ans : Ernie Caffrey.  

Des origines irlandaises revendiquées par de nombreux présidents

Joe Biden n'est pas le premier à revendiquer des origines irlandaises. De nombreux présidents américains l’ont fait avant lui. La raison est toujours la même : cette "potatoe  famine" du milieu du XIXe siècle qui a fait fuir un quart de l’Irlande dont une bonne partie aux États-Unis. John Fitgerald Kennedy vient en 1963 en Irlande et rend hommage à ses ancêtres, Ronald Reagan à son arrière-arrière-grand-père catholique. Barack Obama, qui a du sang irlandais par sa mère fait de même à Moneygall. Mais Joe Biden, d’après Joe Blewitt, est le plus irlandais de tous. Il y fait allusion en permanence, c’est même devenu une blague récurrente. Il fait rire l’auditoire quand, en janvier 2017, Barack Obama lui remet la médaille de la liberté et il lance à la tribune, "je ne peux m’empêcher de citer un poète irlandais." En 2020, quand il est désigné candidat du parti démocrate. Il déclame même des vers du poète irlandais Seamus Heany : "But then, once in a lifetime, the longed-for tidal wave of justice can rise up, and hope and history rhyme” En français : “Mais soudain, une fois dans sa vie, ce raz-de marée de justice tant espéré vient déferler et faire rimer “espoir” avec “histoire.”

D'ici vendredi, Joe Blewitt n’aura pas trop le temps de jouer les poètes, entre les groupes whatsApp qui signalent ici des agents des services secrets, là une plaque d’égout à réparer, le plombier ne négligera aucun détail pour accueillir au mieux le cousin Joe à Ballina.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.