Jardin, France info

Jardin. Comment végétaliser le toit de votre abri de jardin

Planter des végétaux sur un toit permet de favoriser la biodiversité et d’améliorer l’isolation thermique. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Petit toit végétalisé de succulentes chez le pépiniériste Franck Poly, en Isère. 
Petit toit végétalisé de succulentes chez le pépiniériste Franck Poly, en Isère.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le toit d’un abri de jardin, d’un appentis ou d’une petite dépendance peut être facilement végétalisé.

Il faut bien sûr en premier lieu s’assurer que la structure de votre abri de jardin est suffisamment solide pour supporter le poids du substrat, des plantes. À ce poids s’ajoute celui des lambourdes de bois qui vont former un cadre et retenir la terre, que votre toit soit plat ou en pente. C’est la partie la plus casse-pied à réaliser. Si le bricolage et vous, ça fait deux, faites-vous aider ! 

Bâche de bassin, géotextile et substrat adapté

Franck Poly qui a réalisé chez lui, en Isère, un petit toit végétalisé de plantes succulentes, vous explique la marche à suivre : "Pour assurer l'étanchéité, posez une bâche de bassin. Puis, je vous conseille d'installer un géotextile un peu épais pour protéger la bâche et aider les racines des plantes à bien s'ancrer. Le géotextile permet également de retenir un petit plus d'eau, ce qui est précieux pour les plantes dans les périodes chaudes et sèches. Sans géotextile, l'eau s'évacue plus rapidement." 

Crassula, joubarbes, sédums... sont des plantes idéales pour les toits. 
Crassula, joubarbes, sédums... sont des plantes idéales pour les toits.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Quelques centimètres de terre suffisent

Quand le géotextile est posé, versez le substrat sur quelques centimètres d’épaisseur. Les succulentes n’ont pas besoin de plus de 5 cm de terre pour pousser et bien vivre.

Vous trouverez dans le commerce des mélanges tout prêts. Ils comprennent beaucoup de pouzzolane (un matériau drainant), et des éléments nutritifs pour les plantes. Pour une épaisseur de 5 cm, comptez 50 litres de mélange au mètre carré.

Attention, certains sédums (S. album, S. murale, S. spurium) peuvent se montrer trop colonisateurs sur les toits. 
Attention, certains sédums (S. album, S. murale, S. spurium) peuvent se montrer trop colonisateurs sur les toits.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le paradis des plantes succulentes

Quand le substrat est bien étalé, passez à la plantation. Sur un toit végétalisé, les orpins (Sedum), les joubarbes (Jovibarba), les sempervivums, toutes les plantes succulentes, ou presque, sont à la fête.

Mais choisissez de préférence des espèces peu envahissantes pour limiter l’entretien, comme chez Franck Poly : "Évitez de planter des succulentes trop colonisatrices, comme les Sedum album (l'orpin blanc) ou les Sedum murale (orpin des murs). Ce sont des espèces pratiques, car elles poussent vite, mais, revers de la médaille, elles ont tendance à étouffer les autres plantes présentes sur le toit."

Micro-irrigation ou coup de tuyau

L'entretien d'un toit végétalisé est minimal. Vous pouvez, pour l'esthétique, supprimer les fleurs fanées ou remplacer les plus mal en point.

Pour aider vos plantes à rester en forme, n’oubliez pas de leur apporter de l’eau s’il fait très chaud et très sec. Un tuyau micro-poreux branché sur un robinet est idéal sur un toit en pente. Par gravité, l’eau irriguera l’ensemble du toit. Si vous n’avez pas pensé à installer cet équipement, ce n’est pas grave. Les petits toits se contentent d’un arrosage au tuyau. 

Franck Poly (pépinière Sempervivum & Cie).
Franck Poly (pépinière Sempervivum & Cie). (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Merci à Franck Poly. Sa pépinière, Sempervivum & Cie, est installée dans l'Isère. Ses plantes sont vendues en ligne et sur plusieurs fêtes des plantes de printemps à Saint-Priest, Saint-Jean de Beauregard, Schoppenwihr, Alberta, Domaine de Chantilly...

Sur l'agenda

- Dimanche 19 janvier : conférence sur les végétaux venus d'Amérique du Nord et arbres exceptionnels de ce continent, par Michel Damblant, à 10 h, à l'amphithéâtre du Campus Saint-Exupéry, à Rennes (35). 

- Jusqu'au 2 février : 'Black Bamboo', une installation du génial artiste de land art Nils-Udo, à l'Espace Fondation EDF, 6, rue Récamier, 75 007 Paris.


- Jusqu'au 29 février : Fêtes de l'Hamamélis à l'arboretum de Kalmhout (Heuvel 8, 2920 Kalmthout, Belgique). Promenades guidées en français, tous les dimanches à 14 h. 

Petit toit végétalisé de succulentes chez le pépiniériste Franck Poly, en Isère. 
Petit toit végétalisé de succulentes chez le pépiniériste Franck Poly, en Isère.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)