Ils ont fait l'actu, France info

Ils ont fait l'actu. Brigitte Macron et l'opération Pièces jaunes

Comme tous les étés, Sébastien Baer revient sur les événements marquants de l'année. Et ce sont ceux qui les ont vécus qui les racontent.Vendredi, la première dame de France, Brigitte Macron, revient sur son rôle dans l'opération Pièces jaunes et son impact sur la vie des hôpitaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Brigitte Macron en compagnie de Didier Deschamps à l\'hôpital d\'Orléans le 8 janvier 2020 pour le lancement de l\'opération Pièces jaunes
Brigitte Macron en compagnie de Didier Deschamps à l'hôpital d'Orléans le 8 janvier 2020 pour le lancement de l'opération Pièces jaunes (ERIC MALOT / MAXPPP)

8 janvier 2020. À l'hôpital d'Orléans  – et pour la première fois – Brigitte Macron donne le coup d'envoi de la 31e collecte des Pièces jaunes. Aux côtés de Didier Deschamps, le parrain de l'opération, l'épouse du chef de l'État dit sa fierté de succèder à Bernadette Chirac. "C'est énorme ce qu'elle a fait, elle donne une visibilité à l'hôpital et elle aide concrètement l'hopital et donc ça va être un combat que je reprends avec énormément de plaisir et beaucoup d'énergie". Après le lancement des Pièces jaunes, Brigitte Macron a poursuivi son soutien aux soignants et initié d'autres collectes de fonds ou de matériel. Pendant la crise sanitaire, 40 000 tablettes ont ainsi pu être distribuées dans les hôpitaux et les Ehpad.

L'épouse du chef de l'État explique que ce sont les messages des Français qui ont inspiré son engagement dans le domaine de la santé. "Les premiers courriers, c'était presque exclusivement des problèmes de santé. J'ai eu aussi ce tropisme parce que j'ai été professeur de Lettres et j'ai eu beaucoup d'élèves qui ont eu des problèmes de santé. Donc j'ai mesuré le drame absolu quand c'est un adolescent qui est malade. Je sais ce que c'est que ce chemin, je l'ai vécu." 

Trop vite, quand on est malade, on est exclu d'une manière ou d'une autre. Il faut aider les patients à ne pas se sentir en marge de ce monde, à ne pas vivre que dans la maladie, à vivre dans la vie.

Brigitte Macron

à franceinfo

Brigitte Macron ajoute : "Quand on tape à la porte de l'Élysée, on a épuisé beaucoup de ressources. Cela veut dire que c'est ici quasiment la dernière porte où on tape et il y a une urgence. Je me suis dit que j'ai le devoir, les cinq ans où je suis là, d'être utile et que c'était la bonne raison pour laquelle j'étais là. Parce que quand vous êtes chef de l'État, vous êtes élu. Quand vous êtes le conjoint du chef de l'État, les gens ne vous ont pas voulu. Donc il ne faut pas vous imposer à eux. Et la seule manière pour moi de ne pas être importune, c'est d'aider". Depuis leur création en 1990, les Pièces jaunes ont permis de collecter 98 millions d'euros qui ont financé près de 9 000 projets.

Brigitte Macron en compagnie de Didier Deschamps à l\'hôpital d\'Orléans le 8 janvier 2020 pour le lancement de l\'opération Pièces jaunes
Brigitte Macron en compagnie de Didier Deschamps à l'hôpital d'Orléans le 8 janvier 2020 pour le lancement de l'opération Pièces jaunes (ERIC MALOT / MAXPPP)