Histoire de folles rumeurs, France info

Histoire de folles rumeurs. Aucun homme n'a jamais marché sur la Lune

Et si tout cela n'était qu'un extraordinaire enfumage hollywoodien ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'astronaute Neil Armstrong pose la premier pas sur la Lune le 21 juillet 1969.
L'astronaute Neil Armstrong pose la premier pas sur la Lune le 21 juillet 1969. (NASA)

“Un petit pas pour l’homme…” Et s’il y a cinquante ans, personne n’avait marché sur la Lune ?  Et si nous célébrions en grande pompe le 50e anniversaire de la plus grande manipulation du siècle ? Au fond, quand on y songe un instant, face à l’URSS tous les coups étaient permis, envoyer un Américain sur la Lune était un coup de maître, le signe d’une avancée technologique majeure, le symbole du génie d’une nation de pionniers. Avec Hollywood, tout semblait possible. À dire vrai, le 21 juillet 1969, très peu sont ceux qui n’y croient pas. Mais assez rapidement les sceptiques s’interrogent. Comment des hommes ont-il pu parcourir 384 000 km pour faire quelques pas sur la Lune, et repartir si rapidement ? L’audience de la thèse du canular lunaire, “moon hoax” en anglais, va s’élargir dans les années 1970. Il faut dire qu’au début de cette décennie, les mensonges officiels, les Américains les découvrent avec effroi. Nixon démissionne après leur avoir copieusement menti et l’on apprend grâce aux Pentagon Papers la réalité de l’engagement militaire au Vietnam. Dans Les Diamants sont éternels, sortis en 1971, James Bond se retrouve même sur un plateau de cinéma sur lequel on fait croire qu’il marche sur la Lune.

Pour les sceptiques, outre l’argument de bon sens selon eux des 384 000 km, il y a des choses surprenantes. Le drapeau américain qui flotte, alors qu’il n’y pas d’atmosphère sur la Lune, le ciel sans étoile alors qu’il fait nuit, l’alunissage de la capsule qui n’a laissé aucune trace, la trace de pied, strillée là où une photo montre des semelles plates.

La Nasa a réponse à tout

Le drapeau ne flotte pas, il a été froissé dans le voyage et s’il tient droit c’est qu’il y a une baguette qui le tend; il n’y a pas d’étoile, parce que c’est le jour lunaire et les astronautes avaient d’autres chaussures pour fouler le sol lunaire. Pourtant, la rumeur a de beaux jours sur les réseaux sociaux. On coupe même un entretien de Buzz Aldrin pour lui faire dire que tout est faux. Tout cela donne l’idée au cinéaste William Karel de jouer avec la rumeur en 2002. Il réalise un faux documentaire, un “documenteur” dans lequel les premiers pas sur la Lune sont en fait tournés en studio par Stanley Kubrick. Pour donner du poids à sa thèse, le cinéaste interroge de nombreux témoins de l’époque sans leur révéler la supercherie, mais grâce au montage, ils semblent tous l’attester. Fascinant ! Et d’autant plus que des partisans de la rumeur se partagent aujourd’hui et de bonne foi ce film le croyant vrai. 

Si une immense majorité d’Américains croient aujourd'hui qu’un homme a bien marché sur la lune, 16% des Français en douteraient. C’est beaucoup mais très peu par rapport aux Russes, plus d’un sur d’eux n’y croieraient toujours pas ! Mais ça aussi, c’est peut-être une rumeur... 

L\'astronaute Neil Armstrong pose la premier pas sur la Lune le 21 juillet 1969.
L'astronaute Neil Armstrong pose la premier pas sur la Lune le 21 juillet 1969. (NASA)