franceinfo junior, France info

franceinfo junior. L'élection américaine a-t-elle été piratée par la Russie ?

Depuis plusieurs semaines, des soupçons de cyberattaques, venues de Russie, pèsent sur le résultat de la présidentielle américaine. Au micro de franceinfo junior, des collégiens posent leurs questions pour comprendre cette affaire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Donald Trump, le 11 janvier 2017, durant sa première conférence de presse depuis son élection. 
Donald Trump, le 11 janvier 2017, durant sa première conférence de presse depuis son élection.  (CHINE NOUVELLE/SIPA)

Le résultat de l'élection américaine a-t-il été influencé par la Russie grâce à des cyberattaques ? Cette question est au centre d'une affaire qui s'étend de Moscou jusqu'à Washington. 

En pleine campagne présidentielle, vendredi 7 octobre, l'administration Obama affirmait déjà officiellement que la Russie était à l'origine du piratage des comptes de personnalités et d'organisations politiques. 

"Ces vols et ces piratages ont pour but d'interférer dans le processus électoral américain", indiquaient alors le département de la Sécurité intérieure (DHS) et la direction du renseignement américain (ODNI) dans un communiqué. Une ingérence que le pouvoir russe a démentie. Pendant la campagne, le camp démocrate d'Hillary Clinton et des États américains ont en effet subi des attaques informatiques. Les autorités soupçonnant alors une implication russe, sans apporter pourtant de preuve formelle. Des emails piratés avaient notamment été publiés sur le site de Wikileaks.

Un piratage venu de Moscou ?

Après la victoire de Donald Trump, des conclusions de la CIA (en anglais), révélées en décembre par le journal The Washington Post, ont souligné le rôle de Moscou et des services russes dans l'élection. Selon l'agence américaine, ils auraient agi dans le but de favoriser la victoire de Donald Trump. Des suspicions que le candidat élu a balayées du revers de la main, les jugeant "ridicules". "C'est un nouveau prétexte, je n'y crois pas. Toutes les semaines, ils inventent de nouvelles histoires." Quelques jours plus tard, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, Barack Obama a pris ouvertement et durement position sur le sujet. "Notre but est d'envoyer un message clair à la Russie et aux autres : ne nous faites pas ça, nous pouvons aussi nous attaquer à vous." Dans la foulée de ces révélations, le président américain a commandé un rapport d'enquête. Fin décembre, les tensions grandissant, Barack Obama prenait aussi une série de sanctions contre la Russie dont l'expulsion du sol américain de 35 officiels russes agents, soupçonnés d'être des espions.

Quel lien entre Donald Trump et la Russie ?

Avec la nouvelle année, le feuilleton ne s'est pas arrêté. Début janvier, les renseignements américains ont enfoncé le clou en publiant un rapport sur le sujet, rendu public et consultable ici.

Évoquant l'ingérence russe dans la campagne, ils ont mis directement en cause le président Vladimir Poutine et son gouvernement. Ces derniers jours, ce sont les liens entre Donald Trump et la Russie qui ont agité les médias et le monde politique. Le site d'informations américain Buzzfeed a publié, mardi 10 janvier, un document affirmant que Donald Trump entretenait des liens avec la Russie et que Moscou détiendrait des informations le concernant présentées comme compromettantes. Néanmoins, comme l'ont rapidement souligné d'autres médias américains, les informations contenues dans le document n'ont pas été vérifiées.

De son côté, le nouveau président élu a réfuté toute proximité avec la Russie, s'exprimant notamment sur Twitter puis lors d'une conférence de presse. À l'occasion de cette prise de parole, pour la première fois, il a explicitement reconnu le rôle de Moscou dans le piratage des messageries de responsables du camp démocrate. Un nouvel épisode dans cette affaire qui soulève toujours plus de questions que de réponses.

Est-ce que c’est vrai que les Russes ont piraté les élections ? Est-ce que Vladimir Poutine en a donné l'ordre ? Les élections ne sont-elles pas super-protégées ?

Nos journalistes en herbe du jour ont déjà entendu parler de ces soupçons de piratage de l'élection américaine. Au micro de franceinfo junior, ces trois élèves de cinquième se posent eux aussi de nombreuses questions sur cette affaire qui les intrigue. Pour les éclairer, Martin Untersinger, journaliste au Monde, leur répond. Pour la rubrique Pixels du quotidien, il est chargé des questions traitant de l'impact du numérique dans la société : surveillance, vie privée, politiques publiques du numérique, "cyber" guerre, etc. Sur ce sujet, il est notamment l'auteur d'un article sur les relents de la guerre froide dans le cyberespace.

En partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com
En partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com (franceinfo junior)

►►► Pour aller plus loin

► Des questions d'enfants sur les hackers, à réécouter sur franceinfo junior

► Qui est Donald Trump, le nouveau président américain ? Un article et des vidéos du site pour enfants 1jour1actu

► Comment les fausses infos circulent-elles ? À réécouter sur franceinfo junior

Réécoutez les sujets de la semaine sur franceinfo junior

► Lundi 9 janvier, des collégiens ont posé des questions sur la lutte contre le terrorisme

► Mardi 10 janvier, ils ont fait le bilan des années Obama au pouvoir

► Mercredi 11 janvier, ils ont posé leurs questions sur les vignettes anti-pollution

► Jeudi 12 janvier, des élèves de CM2 ont posé des questions sur la grippe

Donald Trump, le 11 janvier 2017, durant sa première conférence de presse depuis son élection. 
Donald Trump, le 11 janvier 2017, durant sa première conférence de presse depuis son élection.  (CHINE NOUVELLE/SIPA)