États-Unis : Obama réplique aux cyberattaques russes

Le président américain menace la Russie de représailles après le piratage informatique pendant la campagne présidentielle. Les Russes nient toute implication.

FRANCE 3

Barack Obama hausse le ton et menace la Russie de représailles après le piratage de données informatiques du camp démocrate, qui aurait favorisé l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis. "Notre but est d'envoyer un message clair à la Russie et aux autres : ne nous faites pas ça, nous pouvons aussi nous attaquer à vous", a lancé le président américain en conférence de presse.

Poutine nie toute implication

D'après la CIA et le FBI, ces cyberattaques viennent des renseignements et des services spéciaux russes, dont le but était de faire élire Donald Trump. Vladimir Poutine aurait commandité lui-même ces cyberattaques, mais il nie toute implication. Trump a quant à lui rejeté une intervention russe en sa faveur. Pour faire la lumière sur toute cette affaire, Obama a demandé un rapport complet avant le 20 janvier, date de son départ de la Maison-Blanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain au sommet du G20 à Hangzhou, en Chine, le 5 septembre 2016. 
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain au sommet du G20 à Hangzhou, en Chine, le 5 septembre 2016.  (SPUTNIK PHOTO AGENCY / REUTERS)