Cet article date de plus de deux ans.

Entreprises : des augmentations de salaires de plus de 2% cette année

Les salaires vont-ils augmenter cette année, pour suivre l’inflation ? Pour la première fois depuis plusieurs années, plus de 2% d’augmentation sont à attendre.

Article rédigé par Philippe Duport
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Une femme vérifie son bulletin de salaire, le 23 septembre 2021. Photo d'illustration. (VANESSA MEYER / MAXPPP)

La période des négociations annuelles obligatoires s'ouvre, et les nouvelles sont plutôt bonnes pour les salariés. Trois études sorties ces derniers jours confirment une tendance : les salaires vont légèrement augmenter en 2022, en moyenne d'environ 2,5% selon les organismes de prévisions.

Grande nouveauté : alors que ces dernières années, les augmentations individuelles prévalaient, Alixio prévoit que la part consacrée aux augmentations générales sera celle qui augmentera le plus. Preuve que les entreprises ont pris en compte l'inflation qui, elle, est de 3%. Il faut bien que les salaires suivent.

Des augmentations dans de nombreux secteurs

Mais il y a aussi d'autres raisons à ces augmentations : les pénuries d'emploi. Selon le cabinet Deloitte, les salaires devraient grimper dans l'industrie, dans la chimie, dans la santé, la consommation, la distribution, les services financiers et dans tous les métiers du numérique. Dans les grandes entreprises, une sur deux prévoit des augmentations générales d'au moins 1,5% et veut gonfler les montants de la participation et de l'intéressement. Mais aussi dans les PME, où un chef d'entreprise sur trois annonce des hausses de salaires.

Dans le secteur de la santé, les 73 000 soignants du secteur privé non lucratif vont connaître une hausse de salaire de 183 euros net, comme les soignants du secteur public, tout cela dans le cadre du Ségur de la santé. Cela concerne surtout les salariés des services de soins à domicile et ceux des établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

Les salaires vont aussi monter dans la restauration et dans les transports. Dans l'hôtellerie-restauration, une nouvelle grille de salaires est désormais en place. Elle prévoit une augmentation de salaire de 16,33 euros par jour et une rémunération minimum supérieure de 5% au smic. Dans le secteur des transports, les salaires viennent d'être réévalués de 1,6%. Il y aura pour les salariés une hausse de la prime annuelle. Enfin, certains fonctionnaires, ceux de la catégorie C, recevront une augmentation mensuelle de 40 à 100 euros net. Il s'agit par exemple des agents des finances publiques, des surveillants pénitentiaires et des ATSEM, dans les écoles maternelles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.