Chômage : sur le front de l'emploi des travailleurs handicapés, la situation s'améliore

écouter (3min)

Encore une bonne nouvelle du côté du chômage : les personnes en situation de handicap profitent aussi de l’embellie du marché de l’emploi. Le taux de chercheurs d’emploi handicapés est au plus bas depuis cinq ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un travailleur handicapé en chaise roulante. (MYCHELE DANIAU / AFP)

La crise sanitaire n’a pas eu les effets redoutés sur l’emploi des personnes en situation de handicap. Bien au contraire, la baisse du taux de chômage des travailleurs handicapés, débutée en 2020, s’est poursuivie en 2021 et, dernières nouvelles, elle se confirme au premier trimestre 2022. Le taux de chômage des personnes en situation de handicap s’élève à 14%. C’est certes bien plus que pour la population générale, où ce taux n’est que de 8%, mais c’est bien en deçà de ce qu’il était avant la crise du Covid. Les personnes handicapées connaissaient alors un taux de chômage de 19%. On avait coutume de dire qu’elles étaient deux fois plus souvent au chômage que les personnes valides. Ce raccourci n’est aujourd’hui plus exact.


Autre chiffre encourageant : le chômage de longue durée. Traditionnellement, les personnes en situation de handicap restent plus longtemps au chômage que les valides. C’est toujours vrai, mais la situation s’améliore aussi sur ce front. L’ancienneté moyenne de l’inscription au chômage des travailleurs handicapés reste à un niveau très élevé de 909 jours, contre 695 jours pour l’ensemble de la population, mais l’écart se resserre. Le nombre de chômeurs de longue durée chez les personnes en situation de handicap a baissé de 10% entre les premiers trimestres 2021 et 2022. Le chômage de très longue durée a lui diminué de 20%.

L'alternance : un élément important

Parmi les facteurs qui ont contribué à cette amélioration, il y a l’alternance. L’Agefiph, l’organisme en charge de l’insertion professionnelle des personnes handicapées, note qu’en 2021, 8 000 contrats d’apprentissage ont été signés. C’est 12% de plus que l’année précédente. L’apprentissage a été un puissant levier pour réduire le chômage ces dernières années. Les personnes en situation de handicap en ont bénéficié aussi.

Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap est autour de 3,6%. Depuis une loi de 1987, il devrait être de 6%. L’Agefiph s’est fixé comme objectif d’atteindre 4% en 2024, en visant notamment des secteurs en tension comme le numérique, l’hôtellerie, la restauration et le bâtiment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.