Avec 22 000 postes à saisir, le secteur de la logistique classé comme l'un des plus en tension par le gouvernement

écouter (3min)

Pôle emploi se mobilise sur les secteurs des métiers du transport et de la logistique, qui connaissent de très fortes tensions de recrutement depuis la crise sanitaire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des routiers sur l'autoroute A43, en mai 2022 (photo d'illustration).  (MOURAD ALLILI / MAXPPP)

C’est notamment l’effet de l’essor du commerce en ligne, depuis la crise sanitaire : on se fait de plus en plus livrer et il faut, pour cela, de la main d’œuvre difficile à trouver. Les offres d'emploi dans les métiers du transport et de la logistique ont augmenté de 51% en 2021 par rapport à l'année précédente, sachant qu’une offre peut proposer plusieurs postes.

>> INFO FRANCEINFO. Pénurie de main d'œuvre : les deux tiers des employeurs se disent prêts à embaucher des personnes en situation de handicap

Concrètement, en ce début de mois de décembre, on compte 22 000 postes en stock à saisir dans ce secteur, quand 307 000 postes ont déjà trouvé preneurs depuis le début de l’année. Le secteur a été classé par le gouvernement comme l’un des plus en tension, avec l’hôtellerie-restauration et la santé. Le transport et la logistique représentent 1,4 million de salariés. Mais si on compte ceux qui font ces métiers dans d’autres branches, comme la grande distribution par exemple, il faut plutôt compter 2,1 millions de personnes. Cette croissance s'explique donc par cette tendance, depuis la crise sanitaire, à tout se faire livrer. Cela provoque des tensions sur toute la chaine, à tous les niveaux et sur tous les métiers. Mais ceux pour lesquels on a le plus de mal à recruter, c’est la conduite pour le transport de marchandises sur longue distance, chauffeur routier pour faire simple, les transports de particuliers – on connait les difficultés de la RATP à trouver des chauffeurs, mais elle n’est pas la seule – et la conduite et la livraison sur courte distance, typiquement la livraison liée au commerce en ligne. 

Pôle emploi mobilisé 

Pour tenter d'améliorer la situation, Pôle emploi organise cette semaine près de 1 000 événements et animations pour attirer les demandeurs d’emploi vers ces métiers. Pôle emploi met d’ailleurs le paquet sur les formations qui permettent d’y accéder. On peut retrouver la liste de ces événements sur pole-emploi.fr.

Le secteur est par ailleurs dans le collimateur du gouvernement, qui a lancé en octobre une opération pour identifier dans chaque agence Pôle emploi un vivier de 100 à 150 demandeurs d’emploi immédiatement disponibles pour répondre à ces offres. L’expérimentation a débuté en octobre et devrait se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Les métiers du transport et de la logistique sont en première ligne de ce nouveau dispositif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.