8h30 franceinfo, France info

Violences lors du 1er-Mai, climat social, alliance LREM-LR en Paca pour les régionales... Le "8h30 franceinfo" de Marlène Schiappa

La ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, était l'invitée du "8h30 franceinfo", dimanche 2 mai 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l\'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, tête de liste LREM à Paris pour les régionales, le dimanche 2 mai 2021 sur franceinfo.
Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, tête de liste LREM à Paris pour les régionales, le dimanche 2 mai 2021 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, tête de liste La République en marche (LREM) à Paris pour les régionales, était l'invitée du "8h30 franceinfo", dimanche 2 mai 2021. Violences lors du 1er-Mai, climat social, alliance LREM-LR en Paca pour les régionales... Elle répond aux questions de Jules de Kiss et Jean-Jérôme Bertolus.

Violences contre le cortège de la CGT le 1er-Mai : "inacceptable et intolérable"

"J'observe que les manifestations rassemblent de moins en moins de monde, mais qu'elles sont de plus en plus violentes, donc elles se transforment", a relevé Marlène Schiappa, alors que le cortège de la CGT a été victime de violences lors des manifestations du 1er-Mai à Paris. La ministre a tenu à "adresser un mot de soutien aux syndicalistes et aux personnes de la CGT qui ont été prises à partie. C'est évidemment absolument inacceptable et intolérable que de s'en prendre à des gens qui manifestent, à des syndicalistes qui, le 1er-Mai, viennent porter leur message".

Marlène Schiappa craint une accélération des violences au sortir de la crise sanitaire : "Les revendications, je ne les ne crains pas. Que des syndicats portent des revendications, c'est tout à fait normal et ils sont dans leur rôle. Ce que je crains en revanche c'est qu'effectivement, il y ait une situation économique et sociale difficile".

"Le chaos, c'est le fonds de commerce du Rassemblement national"

Lors des manifestations du 1er-Mai, Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle de 2022, a prédit un "chaos général" dans le cas où Emmanuel Macron serait réélu. "Le chaos, c'est le fonds de commerce du Rassemblement national, ne nous y trompons pas", a rétorqué Marlène Schiappa.

"Ce serait drôle si ce n'était pas triste venant de la part de Marine Le Pen qui, il n'y a pas 48 heures, appelait à soutenir un simili putsch en appelant des militaires d'active à s'engager contre le pouvoir démocratiquement élu, a déclaré la ministre. Le Rassemblement national ne souhaite pas que les choses s'améliorent. Il prospère sur ce qui va mal, sur les peurs, les inquiétudes et sur les dysfonctionnements de la société."

Alliance LREM-LR en Paca aux régionales : un "front républicain fondamental"

Après le feu vert donné par Jean Castex au retrait de la liste LREM pour les élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) en vue d'une alliance avec la liste LR conduite par Renaud Muselier, Marlène Schiappa a estimé que ce "front républicain qui se dessine et une alliance, sur la base, j'imagine, d'un projet" est "fondamental".

"Il y a un risque très élevé de Rassemblement national dans la région Paca", s'est alarmée la ministre, se félicitant de l'annonce d'un rapprochement des deux listes, et rappelant la décision similaire prise lors des dernières régionales par le candidat socialiste de l'époque dans la région, Christophe Castaner, "qui avait décidé dans un deuxième temps de retirer sa liste pour faire barrage au RN".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 2 mai 2021 :

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l\'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, tête de liste LREM à Paris pour les régionales, le dimanche 2 mai 2021 sur franceinfo.
Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, tête de liste LREM à Paris pour les régionales, le dimanche 2 mai 2021 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)