8h30 franceinfo, France info

Vaccination contre le Covid-19, taxe sur les terrasses, élection présidentielle... Le "8h30 franceinfo" d'Anne Hidalgo

La maire socialiste de Paris était l'invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 28 avril.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Anne Hidalgo, maire PS de Paris était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mercredi 28 avril 2021.
Anne Hidalgo, maire PS de Paris était l'invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 28 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris était l'invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 28 avril. Vaccination contre le Covid-19, taxe sur les terrasses, élection présidentielle 2022... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Jean-Jérôme Bertolus.

Vaccination contre le Covid-19 : "Il faut débrider la question de l'âge"

Des milliers de rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19 sont désormais disponibles. "Depuis fin janvier, je demande que l'on puisse ouvrir la vaccination aux enseignants, à toutes les professions en première ligne, et plus largement, je crois qu'il faut débrider la question de l'âge", déclare Anne Hidalgo.

"C'est quand même un scandale que des doses ne soient pas utilisées, alors que beaucoup de gens souhaitent se faire vacciner. Il est temps d'être beaucoup plus souple, pragmatique, dans la gestion de cette vaccination." À Paris, "on va bientôt ouvrir un vaccinodrome porte de Versailles, dans le 15e arrondissement", indique également Anne Hidalgo.

Taxe sur les extensions de terrasses à Paris : "La décision n'est pas prise"

La Ville de Paris souhaite mieux encadrer les extensions de terrasses permises depuis le printemps 2020. Seront-elles taxées ? "La décision n'est pas prise", assure Anne Hidalgo. Mais "il faudra bien que la ville puisse retrouver des recettes", prévient la maire socialiste de la capitale. "Ce qui est sûr, c'est que nous allons pérenniser les terrasses éphémères", indique-t-elle.

Présidentielle 2022 : "J'en serai, puisque ma parole sera là"

Anne Hidalgo entretient le mystère autour d'une éventuelle candidature à l'élection présidentielle de 2022. Les sondages lui donnent entre 5% et 8% au premier tour. "J'en serai de toute façon puisque ma parole sera là" en tant que candidate ou comme soutien, explique-t-elle.

"La campagne n'est pas lancée. Je rentre toujours dans les sujets avec conviction. Pourquoi je prendrai part dans ce débat national ? Parce que je pense que la situation est très grave, la situation est très préoccupante dans notre pays. Il y a un risque d'extrême droite, c'est clair, quand on voit la tribune des anciens militaires, c'est un scandale, c'est très dangereux. Donc, il faut y répondre, de mon point de vue, par des propositions en ayant une vision des changements du monde", justifie la maire de Paris.

Anne Hidalgo veut "aussi lutter contre les inégalités sociales, il faut qu'on trouve des mesures sur l'éducation, la santé, les services publics essentiels qui redonnent confiance." La maire de Paris reprend à son compte la phrase de Joe Biden : "Syndiquez-vous !". "C'est très important que le monde du travail soit engagé dans l'élaboration d'une proposition qui doit, je l'espère, être majoritaire dans le pays", conclut-elle.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 28 avril 2021 :

Anne Hidalgo, maire PS de Paris était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mercredi 28 avril 2021.
Anne Hidalgo, maire PS de Paris était l'invitée du "8h30 franceinfo", mercredi 28 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)