8h30 franceinfo, France info

Réouverture des commerces, crise sociale, loi "Sécurité globale"... le "8h30 franceinfo" de Pierre Hurmic

Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 22 novembre 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", dimanche 22 novembre 2020.
Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 22 novembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Pierre Hurmic, maire Europe Ecologie-Les Verts de Bordeaux, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 22 novembre 2020. Réouverture des commerces, crise sociale, loi "sécurité globale"... Il répondait aux questions de Jean-Jérôme Bertolus et Jules de Kiss.

Réouverture des commerces : il faut qu'elle arrive "très rapidement, dans des conditions draconniennes"

Le maire de Bordeaux espère que "nos commerces de proximité" vont pouvoir rouvrir "très rapidement", "dans des conditions sanitaires draconiennes". Selon lui, "si vous les ouvrez trop près de Noël, il y aura un encombrement dans les commerces totalement contraire à l'idée qu'il faut éviter tout attroupement". Pierre Hurmic a hâte de mettre fin à "cette distinction très autoritaire, très abusive, qui a été faite entre les commerces dits essentiels et ceux qui ne le seraient pas". Il craint que la crise économique accélère la désertification des centres-villes.

L'élu écologiste se dit prêt avec d'autres maires "à travailler avec l’État" pour "organiser les conditions de réouverture des commerces" et notamment mettre en place "des sens de circulation à proximité des commerces pour éviter au maximum que les chalands se croisent" dans la rue. 

Crise sociale : l’État doit "faire des efforts plus conséquents pour aider les plus démunis"

En pleine crise sanitaire, le maire EELV de Bordeaux constate "une dégradation (des conditions de vie) des plus démunis". Pierre Hurmic estime que "les acteurs de la solidarité sont en manque de moyens". Il appelle l’État "à faire des efforts un peu plus conséquents pour aider les plus démunis", notamment en augmentant les minimas sociaux. 

L'élu écologiste rappelle que les municipalités comme la sienne jouent leur rôle : "Nous mettons à disposition nos moyens, nous encourageons, nous aidons, y compris financièrement, les maraudes pour que l'esprit de solidarité soit encore plus efficace qu'il ne l'est en temps normal." Pierre Hurmic ajoute qu'"il faut que l’État joue aussi son rôle".

Proposition de loi "Sécurité globale" : "Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires"

"Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires", réagit Pierre Hurmic à propos de la proposition de loi "Sécurité globale". L'article 24 de ce texte qui pénalise la diffusion d’images des forces de l’ordre qui nuiraient à "leur intégrité physique ou psychique" est un article inutile pour le maire de Bordeaux. Il existe des lois "s'il y a intention malveillante, on peut déjà pénaliser".

"C'est une loi de circonstance. Ce genre de lois sont mal écrites, écrites dans la précipitation, sans concertation, et c'est un tollé général. C'est une atteinte à la liberté d'informer", ajoute l'élu bordelais. "J'ai tendance à penser que la liberté n'existe pas sans les inconvénients de la liberté", poursuit Pierre Hurmic.

Présidentielle 2022 : il y aura "un écologiste à l'Elysée"

Pierre Hurmic prédit qu'il y aura "un écologiste à l'Elysée" en 2022. Un résultat qui lui paraît "évident", car pour lui "le temps de l'écologie est venu". Lors des municipales "personne ne nous voyait arriver. On a quand même créé la surprise dans un certain nombre de villes, comme à Bordeaux. Sur le terrain présidentiel également, l'heure de l'écologie est arrivée. C'est à nous de travailler pour présenter la meilleure candidate ou le meilleur candidat pour affronter ce challenge. Je crois qu'on y est prêts."

Le maire de Bordeaux se prononce en faveur d'une primaire au sein de son parti et "préfère un choix consensuel qu'un choix précipité". Europe Ecologie-Les Verts se réunit ce week-end en conseil fédéral, notamment pour entériner l'organisation d'une primaire afin de désigner le candidat pour 2022. Pierre Hurmic met en avant la nécessité de choisir "un candidat de rassemblement, et on ne gagnera que si on est sur une logique de rassemblement, il faut prendre le temps de le faire".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 22 novembre 2020 :

Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", dimanche 22 novembre 2020.
Le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 22 novembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)