Les débats sur le pass vaccinal, les règles du télétravail et leur contrôle... Le 8h30 franceinfo d'Elisabeth Borne

écouter (26min)

La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, était l'invitée du 8h30 franceinfo ce mardi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, était l'invitée du 8h30 franceinfo mardi 4 janvier 2022.  (FRANCEINFO)

Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, était l'invitée du 8h30 franceinfo mardi 4 janvier. Elle répondait aux questions de Marc Fauvelle et Jean-Jérôme Bertolus.

Le pass vaccinal voté "au plus vite"

Au lendemain de la suspension des débats à l'Assemblée nationale sur le projet de loi instituant un pass vaccinal, après un vote à main levée, Elisabeth Borne juge "consternant de voir les députés Les Républicains s'allier à la France Insoumise et au Rassemblement national pour faire obstruction à l'adoption d'un texte qui propose des mesures pour faire face à la flambée de l'épidémie."

La ministre du Travail évoque des "propos qui sèment le doute sur l'intérêt de la vaccination" prononcés par des élus Les Républicains. Elle promet une adoption du texte dans le courant du mois de janvier : "On va faire le maximum pour tenir au plus près le calendrier prévu, car il y a urgence."

Les trois jours de télétravail sont "une moyenne"

Interrogée sur le nouveau protocole encadrant le télétravail, Elisabeth Borne précise que "quand on dit trois jours de télétravail par semaine, on doit pouvoir accepter que certains puissent en faire un peu moins, et d'autres un peu plus".  La ministre évique "une moyenne". "Je dirai à l'inspection du travail de faire preuve de pragmatisme", ajoute-t-elle.

5 000 contrôles par mois

Au sujet des contrôles, Elisabeth Borne souhaite passer de 1 000 contrôles par mois à 5 000. Face aux critiques du patronat, la ministre explique que ces sanctions sont "dans l'intérêt général" : "Il est normal que les rares entreprises qui ne jouent pas le jeu puissent être sanctionnées de façon rapide. Ce sera ciblé sur les contrôles liés aux règles Covid et limité dans le temps."

Supprimer les "moments de convivialité" en entreprise

Enfin, concernant les règles de vie au travail en pleine flambée épidémique, Elisabeth Borne prévient : "Très clairement, il faut supprimer tous les moments de convivialité. Il faut éviter de se retrouver à plusieurs dans des moments où on retire le masque. Donc on retourne boire son café à son poste de travail."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.