Quel parcours pour les Bleus de Didier Deschamps dans l'Euro 2021 ? Le "8h30 franceinfo" d'Arsène Wenger

écouter (7min)

L'ancien entraîneur d'Arsenal était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 19 juin 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Arsène Wenger était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 19 juin 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Arsène Wenger, ancien manager d'Arsenal et consultant foot pour la chaîne beIN Sports, était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 19 juin 2021.

Euro 2021 : "Nous sommes au-dessus des nuages"

Alors que la France s'apprête à affronter la Hongrie en phase de groupes de l'Euro 2021, Arsène Wenger est revenu sur les capacités des Bleus : "On est à la fois plus forts et plus rapides", estime-t-il. "Il y a une telle différence entre la France et la Hongrie qu'on ne peut pas imaginer qu'on lâche des points", juge-t-il. 

L'ancien entraîneur d’Arsenal a aussi donné son pronostic pour cet Euro 2021. "La France [est] au-dessus de tout le monde. Après l'Angleterre [...] et je n'élimine pas complètement l'Allemagne, parce qu'ils ont montré un niveau de jeu qui peut être comparable à celui de l'équipe de France".

Karim Benzema : "On le jugera à la fin"

Arsène Wenger est revenu sur le retour de Karim Benzema en sélection française après cinq ans d'absence. "On le jugera à la fin", déclare-t-il. "On peut dire deux choses sur Karim Benzema. Sur le plan football, il était toujours indiscutable", estime Arsène Wenger. "Il a été écarté pour des raisons hors football. Pour moi, ces raisons hors football n'ont pas changé. L'opinion de Didier Deschamps a changé sur son utilité et ce qu'il peut apporter à l'équipe", poursuit-il. 

Didier Deschamps : un leader qui incarne les valeurs qu'il prône

Didier Deschamps est "un leader" qui "demande à ses gars de lutter, d'être solidaires comme "il l'était lui-même", estime Arsène Wenger. Etre leader "est aussi dépendant d'une certaine forme de compétence, reconnue par les autres", poursuit-il. "Le leader doit incarner les valeurs qu'il prône. Dans le cas de Didier Deschamps, je pense que c'est le cas", ajoute-t-il. Pour Arsène Wenger, l'entraîneur de l'équipe de France est un meneur d'hommes "depuis toujours", après avoir été "capitaine très jeune" à Nantes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 8h30 franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.