8h30 franceinfo, France info

Bridgestone, présidentielle, propos sur le Tour de France... Le "8h30 franceinfo" de Yannick Jadot

Yannick Jadot, député européen EELV, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 21 septembre 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yannick Jadot, député européen EELV, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 21 septembre 2020.
Yannick Jadot, député européen EELV, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 21 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Yannick Jadot, député européen Europe Ecologie Les Verts, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 21 septembre 2020. Bridgestone, présidentielle, propos sur le Tour de France... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Sahlia Brakhlia.

Bridgestone : "tenter au maximum de reculer l'échéance"

Yannick Jadot estime que le gouvernement doit "tenter au maximum de reculer l'échéance" de la fermeture annoncée de l'usine Bridgestone de Béthune, alors que le gouvernement, les élus locaux, les syndicats et la direction du groupe tiennent une réunion ce jour sur l'avenir de l'usine du Pas-de-Calais. "Il faut à la fois mettre la pression maximale sur Bridgestone" et "tout faire pour que les salariés ne restent pas au bord de la route".

Interrogé sur la possibilité de nationaliser l'usine, l'eurodéputé juge que "tout est envisageable à partir du moment où il y a une perspective. La question n'est pas de mettre de l'argent public à fonds perdus", affirme-t-il en appelant à une "conditionnalité environnementale" des aides de l'Etat.

Présidentielle 2022 : "Ne pas laisser le drapeau de l'écologie sans personne"

"Au moment où tout le monde parle d'écologie, où l'écologie recompose notre paysage politique, notre avis reste qu'on ne peut pas laisser le drapeau de l'écologie sans personne pour le porter", explique le député européen. Dimanche, contre l'avis de Yannick Jadot, les écologistes ont choisi de ne préparer la campagne présidentielle qu'après les élections régionales. 

Malgré cette décision, "je ne vais pas rester dans cette idée qu'on va commencer à organiser la présidentielle une fois qu'on aura réglé tous les autres problèmes. Ça, c'est la défaite assurée. Moi je ne suis pas pour qu'on reste dans l'entre-soi, qu'on reste dans la posture, sinon c'est l'échec garanti", martèle l'ancien candidat à la présidentielle de 2017.

Propos sur le Tour de France : "Je suis fatigué de ces prises de parole"

"Je suis fatigué de ces prises de paroles", réagit Yannick Jadot après les propos de plusieurs élus écologistes sur le Tour de France. Les maires de Lyon et de Bordeaux ont qualifié le Tour de France de "machiste" et "polluant", l'élu à la Mairie de Paris Jacques Boutault a résumé sur Cnews le Tour à un spectacle de "types hyper dopés" destiné à des gens "qui restent dans leur canapé".

"Moi qui adore le Tour de France, j'étais sur place quand j'étais gamin, j'y allais, j'emmenais mes enfants et je le regarde régulièrement sur mon canapé, un peu avachi, je ne supporte pas ce mépris. Je ne supporte pas cette façon d'insulter les Français, d'insulter les classes populaires. Il y a là un mépris de classe qui est absolument insupportable", déplore le député européen EELV.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 21 septembre 2020 :

Yannick Jadot, député européen EELV, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", lundi 21 septembre 2020.
Yannick Jadot, député européen EELV, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 21 septembre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)