18h50 franceinfo, France info

Voile : "Plus on va légiférer", "plus on va créer des instruments de provocation", déclare Gilbert Collard

L'eurodéputé du Rassemblement national est opposé à une nouvelle restriction sur le port du foulard.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gilbert Collard le jeudi 4 avril 2019 sur franceinfo.
Gilbert Collard le jeudi 4 avril 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Plus on va légiférer" sur le voile, "plus on va créer des instruments de provocation", a déclaré Gilbert Collard mercredi 16 octobre sur franceinfo. L'eurodéputé du Rassemblement national (RN) se dit opposé à une nouvelle restriction sur le port du foulard, car il estime qu'"on est entré dans une guerre de communication, et, malheureusement, par la peur des amalgames et par le manque de courage, on a laissé s'installer un rapport de force de propagande politique."

"C'est un étendard religieux et politique"

Interrogé sur l'affaire de la femme voilée présente dans le public du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, Gilbert Collard détaille sa position sur le voile : "C'est un étendard religieux et politique, puisque salafiste en quelque sorte. C'est quand même un signe de soumission de la femme (...) Elle élève son enfant dans un environnement où la femme a un rôle minoré ou un rôle de soumission. C'est une forme de propagande, comme le burkini est une forme de propagande vestimentaire." L'élu RN souhaite "qu'on évite d'introduire dans l'espace de relations humaines des instruments de propagande salafiste."

Gilbert Collard est par ailleurs revenu sur les propos de Julien Odoul, l'élu qui a interpellé la mère portant le voile, estimant qu'il "aurait peut-être pu trouver une formulation plus diplomatique", mais qu'"un élu a le droit de parler dans une enceinte publique".

"Il faut dénoncer les choses, ne pas avoir peur"

Interrogé sur les propos d'Emmanuel Macron qui a appelé devant des proches à ne "pas faire d'amalgame entre les questions d'immigration, de communautarisme de laïcité (...) un tel amalgame conduirait à la guerre civile", Gilbert Collard répond : "S'il n'a que la condamnation des amalgames pour éviter la guerre civile, je crains fort que la guerre civile on l'ait." L'eurodéputé désapprouve "cette espèce de politique qui consiste à condamner, sous prétexte qu'on ferait des amalgames, toute discussion sur l'Islam intégriste (...) Ce n'est pas parce que M. Macron a peur des amalgames qu'il ne faut pas dire les choses quand elles se présentent, il faut les dénoncer, ne pas avoir peur."

Gilbert Collard le jeudi 4 avril 2019 sur franceinfo.
Gilbert Collard le jeudi 4 avril 2019 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)