Mère voilée prise à partie par un élu RN : "Je pense que c'est une maladresse, c'était inutilement blessant et agressif", juge Nicolas Bay

Le député européen Rassemblement national Nicolas Bay était l’invité de "Questions Politiques" dimanche. 

France Inter

"Inutilement blessant et malvenu." Interrogé dimanche dans l'émission "Questions politiques" sur France Inter et franceinfo canal 27, Nicolas Bay, député européen RN, est revenu sur cette vidéo publiée vendredi au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. On y voit le président du groupe RN à l'Assemblée régionale, Julien Odoul, demander à ce qu'une femme voilée présente dans le public, accompagnatrice d'un groupe d'enfants venu de Belfort assister à l'assemblée plénière, retire son voile.

"Je pense que ces propos étaient malvenus", a expliqué Nicolas Bay, reconnaissant que "dans l'état actuel du droit il n'est pas interdit pour une femme de porter le voile et donc je pense que c'est une maladresse d'un jeune élu régional. Évidemment je ne l'aurais pas dit et je ne l'aurais pas fait comme ça".

Il faut combattre le communautarisme et les revendications politico-religieuses, mais en revanche nous devons assortir cette fermeté du respect de la dignité de chacun.

Nicolas Bay

à "Questions politiques"

Et là je parle un peu comme un père de famille : mettre en cause une femme à côté de son enfant en bas âge, c'est une maladresse et c'est malvenu. C'était inutilement blessant et agressif", a-t-il insisté.

Pour autant, Nicolas Bay a rappelé son opposition et celle du RN au port du voile dans l'espace public. "Nous considérons que le port du voile est soit un acte militant de revendication politico-religieuse soit un acte de soumission. Nous voulons modifier la loi pour que le voile soit interdit dans l'espace public."

Nicolas Bay, invité de \"Questions politiques\" dimanche 13 octobre.
Nicolas Bay, invité de "Questions politiques" dimanche 13 octobre. (FRANCEINFO)