Budget : Marine Le Pen est en train de faire "un coup d'éclat médiatique" en votant la motion de censure de la Nupes, estime Cyrielle Chatelain d'EELV

écouter (8min)

La présidente du groupe Rassemblement national à l'Assemblée a annoncé lundi que les députés RN voteraient en faveur de la motion de censure déposée par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cyrielle Chatelain, présidente du groupe EELV à l'assemblée nationale, le 24 octobre 2022. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Marine Le Pen, en votant la motion de censure de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) "avec laquelle elle n'est d'accord sur rien", est en train de faire "un coup d'éclat médiatique", a déclaré lundi 24 octobre sur franceinfo Cyrielle Chatelain, présidente du groupe Europe-Ecologie Les Verts (EELV) à l’Assemblée nationale, députée Écologiste-Nupes de l’Isère. Marine Le Pen a annoncé lundi à l'Assemblée que son groupe voterait en faveur de la motion de censure déposée par la Nupes "en des termes acceptables" contre le budget du gouvernement, en plus de la sienne.

"On n'a aucun point commun avec le Rassemblement national et cette motion de censure rappelle clairement les fondamentaux de la Nupes, des écologistes, de la gauche. C'est-à-dire un budget de responsabilité climatique et de justice sociale."

Cyrielle Chatelain, présidente du groupe EELV à l’Assemblée nationale

à franceinfo

Elisabeth Borne a estimé qu'il y avait des arguments "tristement communs" entre la motion de la Nupes et celle du RN. "Depuis les campagnes législatives, elle trace le trait égal entre la Nupes et le Rassemblement national. Je pense que c'est une stratégie dangereuse. Au final, ce sont les soutiens du gouvernement qui ont voté pour des vice-présidences RN à l'Assemblée nationale", explique Cyrielle Chatelain.

Le budget proposé par le gouvernement est "extrêmement inquiétant, c'est un budget d'irresponsabilité climatique et avec le Rassemblement national nous n'avons aucun point commun, aucune valeur commune et nous continuerons à les combattre", a insisté Cyrielle Chatelain. La Nupes ne posera pas forcément de motion de censure à chaque fois que le gouvernement aura recours au 49.3. "Il faut qu'on en discute, explique présidente du groupe EELV. Les motions de censure peut-être, mais la question est de savoir comment on arrive à faire passer au mieux nos propositions."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.