Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Conseil européen, acte III : déranger

Le gouvernement français et les autorités bruxelloises se doutaient bien un peu que la Grèce pourrait bouleverser le sommet européen de printemps, en mars 2015... Quelques jours avant, l'ambiance était électrique à Athènes, où s'est rendue une équipe du magazine "Avenue de l'Europe".

Les Grecs en sont sûrs : Alexis Tsipras va gagner contre Bruxelles et sa politique d’austérité. "Les Argentins, ils ont le Che, nous, on a Tsipras !" "Toute l’Europe a envie de nous bouffer. Si nous, on réussit, d’autres pays passeront à gauche, et pour Merkel, ce sera la fin !"

Si le nouveau gouvernement grec suscite de grands espoirs chez ses électeurs, il n’est pas vraiment persona grata à Bruxelles… 

Quand Alexis Tsipras décroche un "minisommet" à Bruxelles

À quelques jours du Conseil européen de mars 2015, Anne Sylvain, Alex Gohari et Stéphane Auvray se sont rendus à Athènes. Ils ont trouvé un gouvernement grec en pleine réunion de crise au ministère de l’Économie.

Plus d’argent dans les caisses, et l'Europe qui dit non à un renflouement supplémentaire. Mais à J moins un, les ministres apprennent qu'Alexis Tsipras vient de décrocher un "minisommet", en marge du sommet européen...

Un reportage d'Anne Sylvain, Alex Gohari, Stéphane Auvray et Rosales Multon.

 

> Les actes I et II :
VIDEO. Conseil européen, acte I : anticiper
VIDEO. Conseil européen, acte II : préparer

> À voir aussi, l'interview du président de la République au matin du 2e jour de ce sommet :
VIDEO. François Hollande : "Si la France s'affaiblissait, c'est toute l'Europe qui ralentirait"