Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo La protection de "Charlie Hebdo" en question

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 85 min
Ce replay n'est plus disponible.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

La rédaction de l'agence de presse Premières Lignes se trouvait en face de celle de "Charlie Hebdo", dans l'immeuble du 11e arrondissement de Paris attaqué par les frères Kouachi le 7 janvier. Ses journalistes ont mené l'enquête pour savoir comment avait été organisée la protection de leurs voisins de palier.

Ce sont les journalistes de l'agence de presse Premières Lignes qui ont tourné les rares images de l'attaque terroriste menée par les frères Kouachi contre Charlie Hebdo le 7 janvier.

Réfugiés sur le toit de l'immeuble de la rue Nicolas-Appert, dans le 11e arrondissement de Paris, ils filment la sortie des terroristes après l'assaut contre la rédaction du journal satirique, qui a fait 12 morts à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment.

Des failles dans le dispositif de protection  ?

L'agence Premières Lignes s'est interrogée sur le niveau de protection dont ont bénéficié les membres de la rédaction de Charlie Hebdo, menacés notamment après la publication des caricatures du prophète Mahomet.

Déménagements successifs, gardes plus ou moins rapprochées, policiers ou gendarmes en point fixe ou en patrouille… Les journalistes et dessinateurs du journal satirique ont-ils été suffisamment protégés ? Y a-t-il eu des failles dans le dispositif de sécurité ? Premières Lignes a notamment interrogé des spécialistes de la protection et un syndicat de policiers.

Une enquête de l'agence de presse Premières Lignes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.