Cet article date de plus d'un an.

Justice : le ministre du Travail est soupçonné de favoritisme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Justice : le ministre du Travail est soupçonné de favoritisme
Article rédigé par France 3 - L. Seux, D. Chevalier
France Télévisions
France 3
Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, est soupçonné d’avoir favorisé l’obtention d’un marché public à la société Saur, un géant français de l’eau. Explications.

À deux jours de l’examen du texte sur les retraites, le ministre du Travail, Olivier Dussopt, se retrouve dans la tourmente. Ce dernier est sous la menace d’un procès pour favoritisme en faveur d’un géant français de l’eau. Selon les informations de France Télévisions, en 2019, Olivier Dussopt, alors député-maire d’Annonay en Ardèche, aurait fourni à la société Saur des éléments de nature à favoriser l’obtention d’un marché public. Il s’agirait d’échanges écrits. L’infraction serait donc caractérisée.  

Le ministre garde la confiance de Matignon

Samedi 4 février 2023 au matin, le ministre s’est défendu sur France Inter. "Je conteste cette idée d’arrangement. J’aurai l’occasion de dire pourquoi je le conteste. Il n’y a pas d'échanges trouvés à mon domicile. On parle d’une société qui avait la délégation de service public depuis 42 ans, donc évidemment qu’il fallait se parler, se voir", a-t-il assuré. Selon Matignon, Olivier Dussopt garde toute la confiance de la Première ministre, Élisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.