Émeutes en Nouvelle-Calédonie : un référendum national envisagé ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
La visite du président de la République en Nouvelle-Calédonie n'a pas suffi à calmer les tensions. En cas d'échec lors des négociations locales, Emmanuel Macron n'exclut pas un référendum national.
Émeutes en Nouvelle-Calédonie : un référendum national envisagé ? La visite du président de la République en Nouvelle-Calédonie n'a pas suffi à calmer les tensions. En cas d'échec lors des négociations locales, Emmanuel Macron n'exclut pas un référendum national. (France 2)
Article rédigé par France 2 - D. Schlienger, A. Mikoczy, L. Lacroix, M. Neviewglowski, S. Guillemot, B. Bervas, Y. Kadouch
France Télévisions
France 2
La visite du président de la République en Nouvelle-Calédonie n'a pas suffi à calmer les tensions. En cas d'échec lors des négociations locales, Emmanuel Macron n'exclut pas un référendum national.

La visite surprise du président de la République en Nouvelle-Calédonie n'a pas eu l'effet escompté. Dans l'avion retour de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Emmanuel Macron appelle de nouveau au calme et brandit une nouvelle carte. "Je peux aller à tout moment au référendum puisqu'il y a un vote conforme des deux assemblées", a-t-il clamé.

Un référendum national pour trancher sur la question du corps électoral en Nouvelle-Calédonie

L'idée d'envisager un référendum national ne fait pas que des heureux. "Que connaissent les personnes de France au sujet du corps électoral ?", interroge un citoyen. Le Front de libération nationale kanak n'a pas réagi. Certains membres du mouvement des jeunes indépendantistes se disent prêts à relever le défi du référendum. Emmanuel Macron a en revanche catégoriquement exclu de revenir sur les trois référendums d'autodétermination qui ont tous abouti au non à l'indépendance.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.