Vidéo Montée d'Eric Zemmour dans les sondages : "On est sereins", explique le porte-parole du RN Laurent Jacobelli

Publié
Article rédigé par
Radio France

Crédité de 15% d'intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle, Eric Zemmour, s'il était candidat, n'inquiète pas Laurent Jacobelli porte-parole du Rassemblement national, invité sur franceinfo samedi.

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien/Aujourd'hui en France publié vendredi, le polémiste Eric Zemmour est crédité de 15% d'intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle, s'il était candidat. Il talonne Marine Le Pen du Rassemblement national, créditée de 16% des intentions de votes. Des prévisions qui n’inquiètent pas le parti d’extrême droite selon Laurent Jacobelli porte-parole du RN, invité de la matinale de franceinfo samedi 2 octobre. "Nous, on est sereins", assure-t-il.

Selon lui, le phénomène Zemmour va se "dégonfler". Il fait la comparaison avec les précédents scrutins présidentiels. "Est-ce qu’Edouard Balladur a été Président de la République ? Est-ce qu’Alain Juppé a été Président de la République ? Est-ce que Jean-Pierre Chevènement a été Président de la République ?"

"Si on écoute à chaque fois en septembre-octobre avant une élection, les sondages et les médias, on a le mauvais cheval qui arrive."

Laurent Jacobelli

à franceinfo

Selon Laurent Jacobelli, l’"adversaire" du RN reste Emmanuel Macron. "Il faut remettre le débat politique là où il doit être", juge-t-il. Il accuse les médias d'être responsables de la montée du polémiste dans les sondages. "L'exposition qui est accordée à Eric Zemmour est quand même assez exceptionnelle. C'est un peu comme une téléréalité, inviter Eric Zemmour c'est une garantie d'audience", selon lui. "Il vaut mieux inviter une machine à buzz que de parler sérieusement des problèmes", dénonce-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.