Réforme territoriale : les députés adoptent une carte de France à 13 régions

Députés et sénateurs doivent maintenant trouver un compromis en commission mixte.

L\'Assemblée nationale a adopté, en deuxième lecture, une carte de la France à 13 régions, mercredi 19 novembre 2014.
L'Assemblée nationale a adopté, en deuxième lecture, une carte de la France à 13 régions, mercredi 19 novembre 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Une France à 13 régions. Les députés ont adopté, en deuxième lecture, à l'Assemblée nationale, dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 novembre, la dernière carte des futures régions françaises dans le cadre de la réforme territoriale. L'Alsace est finalement incluse dans une grande région avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne. Le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie sont aussi rassemblés dans une même région.

 

Les députés ont adopté une carte de France à 13 régions, mercredi 19 novembre 2014.
Les députés ont adopté une carte de France à 13 régions, mercredi 19 novembre 2014. (MINISTERE DE L'INTERIEUR )
 

 

Les Français connaissent-ils enfin les contours définitifs de leurs régions ? Presque. Mais il reste encore quelques étapes. Le texte a déjà fait l'objet de deux lectures au Sénat et d'une lecture à l'Assemblée nationale. Le 22 octobre, les sénateurs avaient modifié la carte proposée en première lecture par l'Assemblée nationale. Ils avaient opté, eux, pour une carte à quinze régions.

Maintenant, députés et sénateurs doivent donc trouver un compromis en commission mixte paritaire. En cas d'échec, probable, le texte repartira à l'Assemblée, qui aura alors le dernier mot. C'est pourquoi il y a de grandes chances que la carte adoptée au final soit celle d'une France à 13 régions.