Primaire de la gauche : François Hollande n'ira pas voter au second tour

Le président de la République ne se rendra pas dimanche aux urnes pour le second tour de la primaire de la gauche.

François Hollande, au Chili, le 22 janvier 2017. 
François Hollande, au Chili, le 22 janvier 2017.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Rester en retrait. Depuis le début de la primaire de la gauche, c'est le comportement qu'adopte François Hollande. Comme lors du premier tour, le chef de l'Etat n'a pas l'intention de voter pour le second tour, dimanche, révèle RTL, mardi 24 janvier. Une information confirmée à franceinfo. 

Aucune excuse cette fois

Lors du deuxième débat de la primaire, François Hollande avait déjà surpris en préférant aller applaudir Michel Drucker au théâtre plutôt que de regarder les prestations des candidats. Lors du premier tour, le président de la République avait là encore une bonne excuse pour ne pas aller voter. Il se trouvait en effet à plus de 11 000 kilomètres de la France, en plein désert chilien. Et il s'était refusé à faire le moindre commentaire sur les résultats. 

Cette fois, François Hollande sera bien à Paris. Mais le locataire de l'Elysée n'a pas la moindre intention de se rendre dans un bureau de vote. "Il a dit depuis longtemps que s'il avait voulu participer à la primaire, il aurait été candidat", soutient un proche du chef de l'Etat à franceinfo. 

Il est président de tous les Français et n'a pas vocation à participer à un scrutin interne à des familles politiquesUn proche de François Hollandeà franceinfo

Ne pas prendre parti, rester au-dessus de la mêlée, donc. Mais pas totalement car, selon les informations de RTL, François Hollande aurait tout de même pris le temps de passer un coup de téléphone à Manuel Valls. Ce qu'il n'aurait pas fait avec Benoît Hamon.