VIDEOS. Economie, écologie, société... Comparez les programmes des candidats à la primaire de la gauche

Les sept candidats à la primaire de la gauche s'affrontent, jeudi 12 janvier, pour un premier débat.

Les sept candidats à la primaire de la gauche, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Manuel Valls, Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy, s\'affrontent pour la première fois, jeudi 12 janvier.
Les sept candidats à la primaire de la gauche, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Manuel Valls, Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy, s'affrontent pour la première fois, jeudi 12 janvier. (ANSELME CALABRESE / FRANCEINFO)
avatar
Anselme Calabrese,Thomas BaïettoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils vont enfin croiser le fer. Les sept candidats de la primaire de la gauche vont débattre, jeudi 12 janvier. Cette première joute entre Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuel Valls sera suivie de deux autres en quelques jours. 

>> Suivez notre direct après le premier tour de la primaire de la gauche

Economie, écologie, société... Pour faire votre choix, franceinfo vous propose de revenir sur les principaux points de leurs programmes.

Loi Travail, déficit, revenu universel : les programmes économiques

La loi Travail est un premier point de divergence entre les sept candidats. Si quatre d'entre eux ne souhaitent pas y toucher, Benoît Hamon et Arnaud Montebourg souhaitent l'abroger. Vincent Peillon préfère la modifier, en revenant sur la hiérarchie des normes, la mesure la plus controversée. Les candidats sont également divisés sur la règle européenne qui limite le déficit budgétaire à 3% du PIB ou sur la question du revenu universel. Quand Benoît Hamon propose 750 euros par personne, sans conditions, Manuel Valls préfère parler de "revenu décent", attribué sous des critères de ressources.

Voir la vidéo

Nucléaire, diesel, énergies renouvelables : les programmes écologiques

Plus ou moins développée selon les programmes, la question écologique est un autre facteur de division. Un candidat, François de Rugy, propose de sortir du nucléaire, quand d'autres, comme Arnaud Montebourg, Sylvia Pinel ou Manuel Valls, défendent cette source d'énergie. Le diesel, et ses émissions de particules fines, est un autre sujet de désaccord, tout comme la composition du mix énergétique français entre énergies renouvable, nucléaire ou carbonée.

Voir la vidéo

Cannabis, PMA, droit de vote des étrangers : les programmes sociétaux

Sur les questions de société, beaucoup, comme la fin de vie ou l'éducation, font consensus. Les candidats divergent en revanche sur la légalisation du cannabis, le droit de vote des étrangers ou encore la procréation médicalement assistée, la PMA.

Voir la vidéo