Cet article date de plus d'un an.

Parti socialiste : la victoire d'Olivier Faure entérinée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Parti socialiste : la victoire d'Olivier Faure entérinée
Article rédigé par France 3 - A. Mezmorian, B. Gelot, S. Pichavant, L. Harper, E. Fromentin
France Télévisions
France 3
La réélection d'Olivier Faure à la tête du Parti socialiste a été confirmée par les délégués du congrès, samedi 28 janvier, à Marseille.

Un congrès, et le règne des apparences, comme si de rien n'était. Après les soupçons de fraude qui ont entaché le vote des militants, Olivier Faure a finalement été confirmé à la tête du Parti socialiste, samedi 28 janvier, à Marseille (Bouches-du-Rhône). De son côté, son adversaire, Nicolas Mayer-Rossignol, avale des couleuvres et devient le numéro deux du parti. Les militants affichent, eux, leur soulagement après cette guerre des chefs. "On retrouve un peu la pêche", confie une femme.

Le PS veut défiler contre la réforme des retraites

"Cela signifie du soulagement. On continue une histoire, on est toujours capable de se rassembler, malgré parfois des mots extrêmement durs", affirme un autre militant. Quelle sera désormais la ligne politique du Parti socialiste, en voie d'extinction, et réduit à la portion congrue au sein de la Nupes ? Après cette guerre des roses, le parti entend défiler contre la réforme des retraites afin de faire oublier la tragi-comédie interne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.