Législatives 2022 : plusieurs ministres d'Emmanuel Macron sont en ballotage

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : plusieurs ministres d'Emmanuel Macron sont en ballotage
France 2
Article rédigé par
J.Bigard, T.Maillet, S.Lisnyj, L.Lagabbe, N.Jauson - France 2
France Télévisions

Dimanche 12 juin, à l'issue du premier tour des élections législatives, des ministres du gouvernement Macron sont en difficulté. S'ils ne l'emportent pas le 19 juin, ils devront démissionner. 

À Massy (Essonne), la ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin, tracte, lundi 13 juin. Dans la 6e circonscription de l'Essonne, où elle est candidate, elle a été largement devancée au premier tour des élections législatives, dimanche. Si la ministre perd l'élection, elle sera dans l'obligation de quitter son poste au gouvernement. Son but pour cette campagne d'entre-deux-tours : "Montrer (…) que c'est un choix décisif, que c'est un choix sur notre République, sur notre démocratie et d'aller au porte-à-porte convaincre, l'un après l'autre, les électeurs", assure-t-elle. 

Stanislas Guerini et Clément Beaune également en mauvaise position 

Elle fera face au candidat de la Nupes, Jérôme Guedj, au second tour. D'autres ministres sont en danger, tels que Stanislas Guerini, le ministre de la Fonction publique, mais aussi Clément Beaune, le ministre de l'Europe. L'ancien ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a quant à lui été éliminé dès le premier tour. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.