Cet article date de plus de cinq ans.

Notre-Dame-des-Landes : les électeurs se préparent au référendum sur la construction de l'aéroport controversé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Notre-Dame-des-Landes : les électeurs se préparent au référendum sur la construction de l'aéroport controversé
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le 26 juin, les électeurs de Loire-Atlantique sont invités à participer à un référendum : pour ou contre la construction controversée d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Situé à 30 km au nord-ouest de Nantes, Notre-Dame-des-Landes est une commune rurale de 2 000 habitants. C'est là que l'État envisage depuis cinquante ans d'y construire l'aéroport du grand ouest. Ici, en pleine nature, au milieu des champs, on pourrait voir un aéroport international pouvant accueillir à terme neuf millions de passagers par an. Pour certains, ce projet serait un soulagement pour les 40 000 Nantais exposés aux nuisances sonores.

La biodiversité en danger

Mais si l'aéroport devait déménager à Notre-Dame-des-Landes, les 1 600 hectares de zone humide seraient en partie détruits. Une zone qui abrite une biodiversité remarquable composée de 1 300 espèces dont 130 sont protégées. Actuellement, une trentaine d'agriculteurs sont installés sur cette zone humide dont le mode de production, l'élevage extensif, permet le maintien de la biodiversité. Les électeurs de Loire-Atlantique sont invités à participer à un référendum, le 26 juin, sur la construction controversée de cet aéroport à Notre-Dame-des-Landes alors que la résistance s'y enracine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Notre-Dame-des-Landes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.