Notre-Dame-des-Landes : l'heure du référendum sur le projet d'aéroport

Ce dimanche 26 juin, une consultation sur la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes va avoir lieu dans toute la Loire-Atlantique. L'idée du projet avait été lancée dès les années 1960.

Voir la vidéo
France 3

Trois jours avant le référendum, les dernières affiches sont collées et les derniers tracts distribués dans la bonne humeur pour partisans et opposants au transfert de l'aéroport de Nantes vers Notre-Dames-des-Landes. Et chacun avance ses arguments. "Ça créera 3 000 emplois pour le chantier et après ça va libérer des terrains à Nantes Atlantique pour pouvoir favoriser la mise en place d'emplois : 1 000 emplois de chercheurs et 5 000 à terme", assure un partisan du projet d'aéroport. Un projet qui est sur la table depuis un demi-siècle pour faire face au trafic grandissant de l'aéroport nord-atlantique.

Quatre millions de passagers

En 15 ans, le nombre de passagers a grimpé de deux à quatre millions. Un nombre qui devrait encore doubler d'ici 2050. Résultat à Nantes : 42 000 personnes subissent les nuisances sonores contre 1 000 si l'aéroport était transféré 20km au nord, à Notre-Dame-des-Landes.
Mais depuis plusieurs années, des centaines "zadistes" occupent illégalement la zone. Ils dénoncent un projet dévastateur pour cette zone écologique fragile et défendent des agriculteurs menacés d'expropriation. Le référendum local du 26 juin appelle 970 000 électeurs aux urnes. Le gouvernement a annoncé que l'issue du scrutin serait suivie à la lettre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants protestent contre le projet d\'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 27 février 2016, en Loire-Atlantique. 
Des manifestants protestent contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 27 février 2016, en Loire-Atlantique.  (MAXPPP)