Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Assiduité des députés : des cartons rouges et un bonnet d'âne

Les récentes affaires d'assistants parlementaires plus ou moins fictifs alimentent les soupçons d'absentéisme envers les députés de l'Assemblée nationale. Qui sont les plus assidus ? Qui sont les cancres ? Vous le saurez dans cet extrait de "Complément d'enquête".

Voir la vidéo

Qui sont les députés les plus assidus ? Et les cancres ? Réponse dans cet extrait de "Complément d'enquête". Sur ces cinq dernières années, les plus assidus sont des inconnus du grand public. Eric Straumann (LR), et Frédérique Massat (PS) : respectivement 185 et 183 semaines d'activité. A l'inverse, Franck Marlin, à droite, et Laurent Cathala, à gauche, n'ont été actifs que 40 et 58 semaines.

Les députés les plus médiatiques sont loin d'être les plus présents : 54 semaines pour Bruno Le Maire (LR), 55 pour Jean-Christophe Cambadélis (PS). Deux mois et demi à l'Assemblée, à peine l'équivalent d'un travail à tiers temps...

Et le bonnet d'âne est…

Celui qui bat tous les records se nomme Eric Jalton. Ce député PS de Guadeloupe est venu à cinq réunions en cinq ans. Il a pris la parole 19 fois dans l'Hémicycle. Il n'a écrit aucune proposition de loi, aucun rapport. Pour venir à Paris, il bénéficie pourtant de 13 allers-retours en classe affaires par an, offerts par l'Assemblée.

Extrait de "Des députés à la loupe", un reportage diffusé dans "Complément d'enquête" le 9 mars 2017. 

\"Complément d\'enquête\" sur l\'assiduité des députés.
"Complément d'enquête" sur l'assiduité des députés. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)