Législatives : la Nouvelle Union populaire écologique et sociale présente son programme commun avec 650 mesures

Parmi les mesures phares détaillées par les responsables politiques de la Nupes : l'augmentation du smic à 1 500 euros et la réduction de 65% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le leader de la France inousmise, Jean-Luc Mélenchon, lors de la présentation du programme commun de la Nupes, jeudi 19 mai 2022. (THOMAS SAMSON / AFP)

A moins d'un mois des élections législatives, c'était une conférence de presse très attendue. Les "insoumis", les écologistes, les socialistes et les communistes rassemblés au sein de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) ont détaillé, jeudi 19 mai, chacune des 650 mesures de leur programme commun en vue du scrutin des 12 et 19 juin prochains.

Des propositions communes, fruit d'une "alliance historique", selon Jean-Luc Mélenchon, qu'on retrouve dans huit grands chapitres thématiques : du "progrès social" en passant par "l'écologie, le partage des richesses, les services publics, la VIe République, la sûreté, la lutte contre les discriminations" ou encore "l'Union européenne".

Parmi les mesures phares détaillées par les principaux responsables de la Nupes : "l'augmentation du smic à 1 500 euros", "une police de proximité dotée de moyens humains suffisants qui maille tout le territoire national" ou encore "l'objectif extrêmement ambitieux de réduction de 65% des gaz à effet de serre d'ici 2030, au-delà de ce que propose la Commission européenne".

"L'union n'est pas la fusion"

Mais "l'union n'est pas la fusion", a souligné le leader de La France Insoumise lors de cette conférence de presse, estimant que ce programme décrit un "espace central" pour les différentes formations politiques composant la Nupes.

Pour Jean-Luc Mélenchon, sur les "650 mesures" du "programme partagé" de la Nupes, "il y en a 33 qui sont en nuances". Cela représente "5% du total" des mesures, a-t-il ajouté devant Julien Bayou et Olivier Faure, les patrons d'Europe Ecologie-Les Verts et du Parti socialiste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jean-Luc Mélenchon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.