Débat de l'entre-deux-tours : "E. Macron veut démontrer que le projet de M. Le Pen est irréaliste"

À quelques heures du débat inédit de l'entre-deux-tours entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, ce mercredi 3 mai, nous retrouvons Catherine Demangeat qui se trouve dans le 1er arrondissement de Paris, là où le mouvement "En Marche !" a réservé un espace pour suivre le débat.

France 3

Les membres du mouvement "En Marche !" ont réservé un espace dans le 1er arrondissement de Paris pour suivre le débat de l'entre-deux-tours, ce mercredi 3 mai, qui opposera leur candidat, Emmanuel Macron, à la candidate du FN Marine Le Pen. "[À quelques heures du début du débat], il y a déjà beaucoup de monde qui arrive. On attend ici plusieurs centaines de personnes, beaucoup de jeunes. Des soutiens qui vont pouvoir suivre le duel de l'entre-deux-tours sur des écrans géants dans ce lieu convivial en plein coeur de Paris", indique Catherine Demangeat en direct sur place.

Macron s'est préparé à son QG

Emmanuel Macron, lui, a passé la journée à son QG de campagne. "Il a préparé le débat, lu des notes, ciselé des formules. Objectif ce soir : démontrer que le projet de Marine Le Pen est à bien des égards irréaliste", conclut la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pendant le débat de l\'entre-deux-tours, le 3 mai 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont évoqué leur visite aux salariés de Whirlpool d\'Amiens.
Pendant le débat de l'entre-deux-tours, le 3 mai 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont évoqué leur visite aux salariés de Whirlpool d'Amiens. (FRANCE 2)