Cet article date de plus de huit ans.

Michel Rocard : les hommages politiques se succèdent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Michel Rocard : les hommages politiques se succèdent
Michel Rocard : les hommages politiques se succèdent Michel Rocard : les hommages politiques se succèdent (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

À droite comme à gauche, les réactions sont nombreuses après l'annonce de la mort de Michel Rocard, samedi 2 juillet.

Homme d'État, figure de la République, les éloges se suivent après l'annonce de la mort de Michel Rocard, samedi 2 juillet. Manuel Valls explique qu'il a adhéré au Parti socialiste à 18 ans "par et pour Michel Rocard". "C'est ma vie cet homme", s'exprime-t-il. Et s'il ne fallait retenir qu'un seul mot chez Michel Rocard ? Le numéro un du PS a sa réponse : "L'enthousiasme : celui des idées, pour les autres, pour l'action", témoigne-t-il.

Un homme de conviction

Nicolas Sarkozy, qui lui avait confié une mission quand il était président, a salué son sens de la politique. "C'est un homme qui grandissait la politique, qui n'avait pas de bassesse, qui ne portait aucun sectarisme", dit-il. Jacques Chirac salue son "ami de jeunesse". François Fillon évoque l'homme qui "voulut moderniser la gauche". Même Marine Le Pen le définit comme un homme de conviction.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.