Manuel Valls dévoile son plan contre le racisme et l'antisémitisme

Le Premier ministre a présenté un plan sur trois ans. France 3 revient sur les détails de celui-ci.

FRANCE 3

Ce vendredi 17 avril, Manuel Valls a présenté un plan pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme. Il était très attendu, notamment après les attentats; depuis janvier, les actes anti-musulmans ont explosé.

"C'est un fait incontestable : le racisme, l'antisémitisme, la haine des musulmans, des étrangers, l'homophobie, augmentent de manière insupportable dans notre pays", a déclaré le chef du gouvernement.

Un plan à 100 millions d'euros

Ce plan, qui comprend 40 mesures, est évalué à 100 millions d'euros. "Sur le plan juridique, le racisme devient une circonstance aggravante, qui implique un renforcement de l'arsenal répressif contre tous propos racistes. Ces crimes et délits relèvent désormais du droit pénal", explique Nora Boubetra.

"Sur le plan pédagogique, le Premier ministre a annoncé - et c'est une première là aussi - la création d'équipes d'intervention d'urgence qui seront mises en place dans les écoles en cas de situation de crise", poursuit la journaliste de France 3.

Enfin, côté numérique, une unité nationale de lutte contre les contenus illicites est créée. "Pour Manuel Valls, internet ne doit plus être une zone de non-droit", conclut la reporter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Manuel Valls le 16 avril 2015 à Paris.
Le Premier ministre Manuel Valls le 16 avril 2015 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)