VIDEO. Législative dans le Doubs : "Cette élection peut être un tournant du quinquennat"

Le socialiste Frédéric Barbier a fait cette déclaration après avoir remporté la législative partielle de la 4e circonscription du Doubs, face au FN, dimanche 8 février.

FRANCE 2

Une victoire locale à la résonance nationale. Le candidat socialiste Frédéric Barbier a remporté le second tour de la législative partielle du Doubs, face à son adversaire FN, Sophie Montel, dimanche 8 février. Il a voulu en tirer un enseignement, lors de son discours de victoire prononcé à Audincourt.

"Il faut garder l'esprit d'union nationale"

"Je ne me réjouis pas, je ne pavoise pas. Ce succès, je le dois aux forces républicaines", a déclaré le nouvel élu socialiste. "Cette élection peut être un tournant du quinquennat", a-t-il dit devant la presse. "Il faut garder l'esprit d'union nationale autour des valeurs de la République", a-t-il ajouté.

Cette partielle, destinée à pourvoir le siège laissé vacant dans la 4e circonscription du Doubs par le socialiste Pierre Moscovici après son départ pour la Commission européenne, avait été érigée en test par l'ensemble de la classe politique avant les prochaines départementales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat socialiste, Frédéric Barbier, vainqueur du second tour de la législative partielle du Doubs face à son adversaire FN, Sophie Montel, prononce son discours de victoire à Audincourt (Doubs), le 8 février 2015.
Le candidat socialiste, Frédéric Barbier, vainqueur du second tour de la législative partielle du Doubs face à son adversaire FN, Sophie Montel, prononce son discours de victoire à Audincourt (Doubs), le 8 février 2015. (SEBASTIEN BOZON / AFP)