Vidéo Affaire Adrien Quatennens : "Jean-Luc Mélenchon a confondu l'amitié avec la réaction politique d'un dirigeant" de parti, analyse François Ruffin

Publié
Article rédigé par
Radio France

Le député insoumis de la Somme est revenu, sur franceinfo ce mercredi 28 septembre, sur les tweets de soutien de Jean-Luc Mélenchon à Adrien Quatennens accusé de violences sur son ex-compagne.

Le député La France insoumise de la Somme François Ruffin estime ce mercredi 28 septembre sur franceinfo que Jean-Luc Mélenchon "a confondu deux registres", à savoir "l'amitié" et la "réaction politique d'un dirigeant" de parti, dans sa première réaction à l'affaire Adrien Quatennens. Dans un premier tweet, le fondateur de LFI avait salué la "dignité" et le "courage" du député du Nord, qui a reconnu des violences sur sa femme avec qui il est désormais séparé.

"Jean-Luc Mélenchon a confondu deux registres. Il a confondu un registre de l'amitié qui est un registre de l'ordre privé - on n'a pas à retirer son amitié à quelqu'un quand il faute ou quand il chute – avec une réaction politique d'un dirigeant de qui on attend qu'il défende ces principes [de défense de droits de femmes], même quand ce sont les siens qui sont en cause. C'est cette dissonance qui a été perçue. Des derniers échanges de Jean-Luc Mélenchon dans les médias, je vois que lui-même a perçu cette dissonance et qu'il essaie de raccommoder ça", a-t-il analysé.

"Les violences au sein du couple sont intolérables"

Trois heures après ce premier message controversé, Jean-Luc Mélenchon a publié un deuxième tweet dans lequel il apporte son soutien aux victimes de violences conjugales. Depuis, il a déclaré que "personne n'était parfait". Pour François Ruffin, "c'est déjà un pas", mais il se refuse à faire "la psychologie de Jean-Luc Mélenchon".

Le député de la Somme a, pour sa part, envoyé un message à titre personnel à Adrien Quatennens "pour lui dire [sa] fraternité" mais tient à déclarer : "Les violences au sein du couple sont intolérables, quels que soient les conflits qui existent. J'apporte mon soutien aux femmes victimes en France et dans le monde."

"Je prends acte des excuses d'Adrien Quatennens, de son retrait et je pense que, de toute façon, il va se mettre en retrait de la vie publique pour un moment"

François Ruffin, député LFI de la Somme

à franceinfo

Adrien Quatennens a annoncé dans un communiqué le 18 septembre dernier qu'il se mettait en retrait de sa fonction de coordinateur de La France insoumise, après la révélation par le Canard enchaîné que son ex-compagne avait déposé une main courante contre lui. Le parquet de Lille a ouvert une enquête judiciaire. Dans le même communiqué, Adrien Quatennens a reconnu avoir donné une gifle à son ex-compagne, lui avoir saisi le bras et lui avoir confisqué son téléphone, car il n'acceptait pas qu'elle le quitte. Il reste néanmoins député de la 1ère circonscription du Nord.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.