Voitures électriques à 100 euros par mois : "Ça s'adresse aux Français qui en ont le plus besoin", précise le gouvernement

Publié
Article rédigé par
Radio France

La ministre de la Transition énergétique, interrogée sur ce dispositif promis par Emmanuel Macron, a toutefois indiqué que ce n'était "pas pour tout de suite".

C'était une promesse du candidat Macron : un dispositif de "leasing" social, c'est-à-dire la possibilité de louer une voiture électrique pour 100 euros par mois. Invitée jeudi 2 juin sur franceinfo, la ministre de la Transition écologique, Agnès Pannier-Runacher, en a précisé les contours. 

"Ça s'adresse aux Français qui en ont le plus besoin", a-t-elle d'abord indiqué, tout en disant que les critères précis restaient à définir. La ministre a cité "deux catégories" de bénéficiaires "qui paraissent incontestables : ceux pour qui le véhicule est un outil de travail" comme "les infirmières libérales" et "ceux qui n'ont pas les moyens de passer à un véhicule propre parce qu'il est trop cher aujourd'hui sur le marché".

100 000 personnes pourraient être concernées mais ce n'est "pas pour tout de suite"

"Aujourd'hui, les premiers chiffrages qui ont été faits, très rapidement, c'était de l'ordre de 100 000 personnes" avec une "contribution de 500 euros que pourrait apporter l'État dans le dispositif". "Ces chiffrages, ils sont absolument préliminaires, ils sont le fruit du travail de la campagne, nous devons aujourd'hui associer l'ensemble des parties prenantes pour construire une proposition qui soit la plus adaptée", a-t-elle ajouté.

La concrétisation de cette promesse de campagne n'est toutefois "pas pour tout de suite", a-t-elle précisé, "parce que notre objectif est très clairement d'avoir un dispositif qui soit actionnable immédiatement lorsqu'il sera mis en œuvre". Pour y parvenir, elle doit "réunir la filière" et "les financiers". Aussi, ce dispositif ne sera "probablement pas" prêt "pour le mois de septembre".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.