Policiers : 2500 forces de l'ordre ont manifesté dans toute la France

Depuis l'agression de plusieurs policiers à Viry-Châtillon (Essonne), la grogne des forces de l'ordre ne retombe pas. François Hollande recevra les représentants syndicaux lundi 24 octobre à l'Élysée.

France 2

Ils étaient près de 2500 jeudi soir à crier leur colère dans toute la France. Huit policiers de la Brigade anti-criminalité ont été ciblés par des cocktails Molotov en banlieue lyonnaise (Rhône). "Policiers agressés, délinquants incarcérés", c'est le cri d'alarme des policiers qui réclament une justice plus sévère. "J'ai subi une grave agression et les individus ont eu deux à trois ans de prison avec sursis. C'est-à-dire que moi j'ai des séquelles à vie", déclare l'un des manifestants.

"Vous demandez des moyens, nous vous en donnons"

Vendredi matin, Bernard Cazeneuve a tenu à leur répondre dans un courrier de trois pages, qu'il conclut par ces mots : "vous demandez des moyens, nous vous les donnons". Les policiers promettent de continuer leur mouvement partout en France, si ces mesures ne s'appliquent pas rapidement. Les représentants des policiers seront reçus lundi 24 octobre à l'Élysée par François Hollande. Le président de la République a assuré depuis Bruxelles être dans une "démarche de dialogue."

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers manifestent dans les rues de Paris, jeudi 20 octobre 2016, à Paris.
Des policiers manifestent dans les rues de Paris, jeudi 20 octobre 2016, à Paris. (MUSTAFA SEVGI / AFP)